The Chariot Formé à Douglasville dans l'état de Georgie (USA), The Chariot est une formation hardcore/metalcore/mathcore ayant poussé ses premiers cris en 2003 et connu depuis pas mal de bouleversement de line-up (le seul membre originel reste le fondateur du groupe et ex-vocaliste de Norma Jean John Scogin). Niveau discographique, c'est par contre autrement plus solide puisqu'après un premier passage en studio, il squeeze l'étape démo et EP pour signer directement chez Solid State Records (August Burns Red, Demon Hunter, Underoath) par le biais duquel sort en 2004 l'album Everything is alive, everything is breathing, nothing is dead, and nothing is bleeding.

Le succès est rapide et le groupe se met à tourner massivement (il ne s'arrêtera plus par la suite) mais sort quand même The unsung EP en 2005. Partageant les scènes avec notamment des groupes du calibre d'Every Time I Die, The Red Chord ou Underoath, The Chariot se fait assez largement remarquer sur le territoire nord-américain avant d'exploser sur tous les continents avec son deuxième album studio, The fiancée, qui paraît au printemps 2007, toujours via Solid State. Le groupe devient une véritable machine de guerre enchaînant les tournées avec les passages en studio puis de nouveau les tournées.

En permanence sur les routes quand ils n'enregistrent pas, les américains livrent néanmoins Wars and rumors of wars en 2009 puis Long live en 2010, pour lequel ils signent cette fois chez Good Fight Music (Cancer Bats, Funeral For a Friend, Madball, This or The Apocalypse). Deux ans plus tard, The Chariot passe en un nouveau cap au sein de l'industrie du disque en sortant One wing conjointement chez Good Fight, eOne Music et Season of Mist.