Tirant son patronyme d'un morceau de Public Enemy (en l'occurrence "She watched Channel Zero"), Channel Zero se forme en 1990 du côté de Bruxelles (en Belgique pour les nazes en géo') et va connaître une trajectoire quasiment météoritique jusqu'à son split en 1997. Une première démo dès 90', une signature un an plus tard avec un label allemand répondant au doux nom de Shark Records puis deux albums sortis entre 1992 et 1993 entrecoupés de belles tournées en première partie d'Pro-Pain, Life of Agony ou Napalm Death, le groupe fait rapidement son trou.
En 1994, il signe chez PIAS et sort son troisième album long-format (Unsafe) qui lui permet de faire la tournée des grands festivals européens et d'être distribué outre-Atlantique pour la première fois. Les dates s'enchaînent et le groupe essaie de percer à l'international en travaillant notamment avec Bob Ludwig (Nine Inch Nails, Tool). Quatrième album sorti par le groupe depuis ses débuts, Black fuel sort en 1997 mais pour diverses raisons scelle finalement la fin du groupe... lequel se reforme treize ans plus tard pour vivre une seconde carrière.