Celeste, ça cogne dur... Celeste, ça cogne dur... Pourquoi le nom "Celeste" ? (une consonance douce et aérienne, la musique du groupe ne l'est pas, même remarque pour la pochette de Nihiliste(s) avec un visage féminin) on songerait presque à un groupe post-rock ?
Johan : J'aimerais bien te dire qu'il y a une grosse réflexion derrière, mais comme beaucoup de groupes on a choisi notre nom parce qu'on trouvait qu'il sonnait bien. Perso je voulais un truc à consonance française vu que les textes sont en français, rien de plus. Après je t'avoue que le décalage entre le nom et la musique me plaît bien finalement, même si ce n'est pas volontaire.

Les textes sont toujours très violents, Pourquoi le choix du français ? Où puisez-vous votre inspiration ?
Johan : le Français s'est toujours imposé à moi, ça me semble naturel, ça me semblerait au contraire un peu fou qu'on fasse notre truc dans une autre langue. Niveau inspiration, je me base principalement sur mon goût pour la vie et tout particulièrement sur mon amour pour notre mode de vie occidental, et également sur ma passion pour l'autre et pour mon prochain.

J'ai lu, je cite : que Celeste serait " du Shora dans sa période poilue qui rencontrerait Daturah sous coke ". Vous assumez ?
Johan : Je vais avoir un peu de mal à ne pas assumer sachant que c'est moi qui l'ai écrit. Après, c'était à l'époque de Pessimiste(s), donc la donne a pas mal changé depuis

Comment s'est déroulée la signature chez Denovali Records ?
Johan : On vit avec notre temps, donc ça s'est fait par Myspace. Ils nous ont "addé", je leur ai dis que leur label était plutôt cool (c'est une bonne technique), et ils nous ont proposé de sortir le disque en vinyle. C'était difficile à refuser. Au final on s'entend à merveille avec eux.

Vous jouez ce soir alors que Misanthrope(s), votre nouvel effort n'est pas encore sorti, c'est une manière de dire au revoir à Nihiliste(s) et bienvenue à son successeur ?
Antoine : En quelque sorte. Cela fait bientôt un an et demi que nous jouons les morceaux de Nihiliste(s). Nous n'attendons plus que de recevoir les morceaux de Misanthrope(s) afin de pouvoir les mettre en ligne et dès lors nous déciderons d'une nouvelle set list composée uniquement de nouveaux morceaux. Donc oui, on peut dire que c'est une manière de dire au revoir à Nihiliste(s).

L'album sort bientôt il me semble, ça va ressembler à quoi cette fois ? Antoine : Sensiblement similaire à Nihiliste(s). Les rares personnes qui ont pu écouter certains titres l'on trouvé plus noir... Pour ma part je dirais moins chaotique, plus lourd avec plus de consonances black. Cependant, il est toujours dur d'être objectif sur sa propre musique. Tout ce que je peux dire c'est qu'il sera dans la lignée de Nihiliste(s) avec bien évidemment une certaine évolution mais rien de comparable avec le fossé que l'on avait créé entre Pessimiste(s) et Nihiliste(s). Je pense que l'on a tout simplement cherché à pousser plus loin ce que l'on avait commencé avec Nihiliste(s).

Nihiliste(s) justement, est sorti en numérique en téléchargement libre, pourquoi ce choix ? Vous êtes des émules de Radiohead et Trent Reznor ? Avez-vous atteint les objectifs escomptés si tant est que vous en aviez ?
Johan : Des émules pas vraiment. Je pense être l'un des premiers à avoir promu ce type de diffusion avec mon ancien groupe Mihai Edrisch, peut-être 4 ans avant que Radiohead le fasse. A l'époque, ça n'avait pas très bien fonctionné, mais le groupe avait splitté peu de temps après. Pour Celeste, j'ai vraiment l'impression que ça marche très bien. De toute façon, tout ça n'a plus trop de sens. Avec l'avènement des sites de type MegaUpload, Sendspace... tu peux chopper presque n'importe quel disque en quelques cliques. Donc autant le mettre soi-même en ligne.

Celeste en clair obscur Celeste en clair obscur Vous figurez sur la compil Falling down avec du très beau monde (Pelican, Dirge, Kylesa...). Vos impressions sur résultat maintenant finalisé ? Avez-vous des affinités particulières avec d'autres groupes participant à la compil ?
Antoine : L'équipe Falling down a fait un remarquable travail quand on voit les groupes qui ont participé à cette compil : Knut, Pelican, Kylesa, AmenRa, Callisto, Dirge, Overmars... Concernant les affinités, une distinction me parait nécessaire entre l'aspect musical et l'aspect amical ! Mise à part Callisto, Knut, Dirge ou encore AmenRa, je ne pense pas que cette compilation tournera en boucle dans notre voiture...Après, nombres de groupes présents sur cette compil sont aujourd'hui de bons amis. Je citerais notamment Time to Burn, Kehlvin (avec qui nous tournons en ce moment), Rorcal ou encore nos amis lyonnais d'Overmars et de Llorah.

Beaucoup de lecteurs ont fait connaissance avec Celeste grâce au téléchargement libre, à quoi doivent-ils s'attendre en live ?
Antoine : A une agression sonore et visuelle. Nous apportons une réelle importance à nos performances live, nous essayons de créer une certaine ambiance d'où les concerts dans le noir, les lampes frontales, le stroboscope et habituellement la fumée. En quelque mots, Celeste en live, c'est épileptique, chaotique, diabolique, unique...
Johan : Du moins on espère que les gens le voient comme ça.

Ils écoutent quoi les Celeste sinon ? On nous a parlé de Céline Dion et Garou, donc en fait, j'imagine que vous êtes des romantiques fleur bleue dans l'âme.
Antoine : Je vois que vous avez de bons indics ! Non sérieusement nous écoutons tous des trucs très différents, cela passe par du métal, du post-hardcore, du black, du doom, du sludge, du post-rock, du math-rock, de la pop, de l'emo-pop, du hard, du rock'n'roll, de l'électro... bref j'arrête car je pourrais aller encore loin... tout ce que je sais c'est que certains d'entre nous écoutent de la musique que d'autre détesterons. Et je pense que c'est plutôt une bonne chose.

Le post hardcore, c'est pratique pour draguer ? les filles ne sont pas trop effrayées ?
Antoine : Je crois qu'il n'y a rien de pire...Mais le jour où l'on voudra plus de filles à nos concerts on changera de style de musique...peut-être de l'électro rock ou un truc dans le genre.

Un de nos plus fidèles lecteurs disait récemment que votre musique était aussi dissonante que du black metal, est ce que ce courant musical fait partie de vos influences musicales ?
Antoine : Je ne suis pas étonné que de plus en plus de gens nous fassent cette remarque étant donné que notre guitariste, qui compose les bases de chaque album, en écoute de plus en plus. Donc inconsciemment je pense que notre musique s'en imprègne progressivement. Cependant, j'écoute peu de black, mais j'ai l'impression que Celeste a réussi à tirer du black métal que le bon côté...mais je n'irais pas plus loin, je ne voudrais pas froisser le peu de public "black" que nous avons...!

Question très con, mais pourquoi pas de "s" à Celeste ?
Johan : Parce que(s)