Capricorns : Underworld 2007 Capricorns : Underworld 2007 Mi-juillet, à l'issue d'une tournée avec Lair of the Minotaur, Capricorns investit l'Underworld pour un concert unique. Tête d'affiche de la tournée, Lair of the Minotaur ouvre ce soir pour Capricorns qui joue à domicile. Une première partie assez catastrophique, Lair of the Minotaur étant assez insupportable et binaire.
Après une attente nourrie et quelques crampes dans les jambes, Capricorns débarque enfin, mais devant un public un peu plus épars (ce qui donne à s'interroger sur le public londonnien...). Instants sismiques, Capricorns remplie la salle de vibrations telluriques, salle devenue fort obscure, jouant plus sur les ombres de couleurs que sur la lumière. Un concert court mais dense, Capricorns se démarque par sa distance drastique par rapport à son album studio. Exit le chant, accessoire superficiel ce soir, exit également la retenue impalpable sur Ruder forms survive, ce soir c'est grand soir, Capricorns se fait punk. Un jeu de scène épuré, voir en fait quasiment absent, Capricorns n'a d'yeux et d'attention que pour son magma sonore magique qui passe à la vitesse de la lumière mais laisse un souvenir indélibile.