BBA : JACOU BBA : JACOU Pourquoi fêter les 21 ans plutôt que les 20 ans ?
Au moment des 20 ans de BBA nous étions en plein travail pour sortir Comfortable hate et du coup, nous n'avons pas fait de concert en France, nous ne voulions pas passer à coté d'un anniversaire et du coup nous avons fêté les 21 ans.

Les labels hésitent à sortir des DVDs car ça coûte cher, ça a été facile de convaincre VeryCords ?
Non, ça n'a pas été dur du tout quand nous avons exposé notre projet, ils ont tout de suite dit oui. Il est vrai que la musique de BBA prend toute sa dimension en live, et c'est pourquoi il nous ont immédiatement soutenus.

Établir la setlist n'a pas été trop compliqué ?
On s'est un peu creusé la tête mais elle est venue d'elle même. Il y a des titres incontournables que nous ne pouvions pas ne pas jouer et pour ne pas refaire le même DVD qu'en 2005 on a choisi des titres des albums qui ont suivi Illicite stuff live.

Pourquoi écrire les trucs dans le digipak en anglais ?
On chante en anglais et c'est quand même la langue universelle du rock'n'roll, du coup on a voulu être cohérents. Il ne faut pas chercher plus loin (rire).

S'il ne fallait garder qu'un seul guest dans cette soirée, ce serait qui ?
Tu es dur, tu me demandes de choisir parmi mes amis (rire). C'est tout simplement impossible, donc Joker. Par contre, j'ai particulièrement aimé jouer "Mary" avec tous les chanteurs de BBA, C'était vraiment cool.

Le gamin sur la photo, vous l'avez retrouvé ?
Il était tout simplement dans le public le soir du concert. Plus sérieusement, c'est le fils d'un bon copain à nous qui vient nous voir hyper souvent en concert et qui est un passionné de musique. Il suffit de voir son regard pour comprendre qu'il est à fond.

BBA 2016 Dans toute l'histoire de BBA : Le meilleur souvenir ?
En ce qui me concerne, il y en a tellement, c'est dur de choisir mais je dirais le Hellfest de 2012. C'était ÉNORME, j'ai hâte de pouvoir en refaire un autre.

Le pire souvenir ?
Il y en a mais je ne perds pas mon temps à me les remémorer. C'est du passé.

La salle préférée ?
C'est pareil, il y en a plein et j'ai pas envie de choisir, mais évidemment le Noumatrouff nous tient beaucoup à cœur et c'est pour ça qu'on a fait le DVD là-bas.

Le pire hôtel ?
Alors c'est pas un hôtel, mais on a eu le droit a un super mobil-home pas chauffé et sans couverture durant un hiver très froid, c'était assez trash...

Le meilleur catering ?
J'ai une grande passion pour la nourriture (rire) et on a de la chance d'avoir beaucoup de cuisiniers talentueux dans les caterings français. C'est encore une fois quasi impossible de choisir.

La meilleure première partie ?
J'espère ne pas l'avoir vue !!! (rire). Plus sérieusement : The Butcher's Rodeo.

Le meilleur festival ?
Comme dit précédemment, le Hellfest, mais il y en pleins d'autres d'excellents festivals, comme le Betizfest ou le Festival sur les Pointes, entre autres... Et malheureusement qui sont de plus en plus en danger.

Black Bomb A - 21 years of pure madness Le (ou la) fan le (la) plus dingue ?
Pour le coup, je ne peux pas dire que ce sont des « fans » car en général, ils deviennent des amis et ils sont remerciés dans le DVD. Encore une fois tu me demandes des choses trop difficiles (rire).

Le truc que vous n'avez pas encore fait mais ça vous titille ? Avec le groupe, je ne veux rien savoir de ta vie sexuelle !
Pleins de choses, des pays où nous n'avons jamais joué, des guests que nous aimerions inviter. Le jour où on aura plus d'envies, on arrêtera BBA.

Le pire truc qui puisse arriver dans le camion ?
Une bonne grosse dispute (rire), mais c'est tellement rare.

L'album le plus écouté ?
Je te dirais soit Far beyond driven de Pantera soit The gathering de Testament.

L'ex-membre que tu voudrais bien revoir dans le groupe ?
Réponse impossible ! Question suivante.

Le titre préféré de BBA ?
C'est chaud mais j'aime beaucoup "Tales from the oldschool".

L'album que tu aimes le moins de BBA ?
Aucun, sincèrement.

Penses-tu que la Syrie puisse encourager le phénomène migratoire comme une arme géopolitique pour déstabiliser l'Europe ?
Je ne pense pas que cette question soit en raccord avec l'interview et que mon avis là- dessus intéresse les gens. Ce qui se passe est tout simplement triste et inhumain. Je m'arrêterai là.

Black Bomb A dans 21 ans, c'est envisageable ?
J'espère... Si on n'est pas devenu trop vieux pour transmettre l'énergie que demande la musique de BBA (rire).