Epinay-Sur-Seine, banlieue parisienne, 2007. On doit se faire un peu chier le week-end à moins de bouger sur la capitale. Ils sont alors cinq à monter un groupe de "Artcore" (Mugen et Akonit au chant, Crusty à la batterie, Yero à la guitare, Throk à la basse) avec pour motivation, s'éclater et éclater nos tympans. Une première démo éponyme voit le jour en 2010 puis un album autoproduit en 2012 (Should we get violent ?), un changement de bassiste (Merry entre en jeu) et beaucoup de boulot plus tard, le groupe signe sur le label de Treponem Pal (Juste une trace), enregistre Drunk'n high comme des grands (quasi tout seuls) et sort son opus fin octobre.