Posté par Ted.
Modéré le 09/01/2023 à 08:00.
Zapruder - ZapruderZapruder : 2010-2022 - 09/01

Zapruder est mort ! Le communiqué des metalleux, extrait de leur page Facebook, est à la suite. [plus d'infos]

Zapruder est mort

Nous avons existé durant 10 ans mais la flamme s'est éteinte et il est important de le reconnaitre au lieu de poursuivre sans l'énergie folle qui nous accompagnait depuis nos débuts.

Zapruder a commencé alors que nous étions tous étudiants à Poitiers. Nous ne pensions pas aller si loin, sortir un EP, deux albums, et tourner en Europe plusieurs fois. Nous sommes reconnaissants de cette aventure extraordinaire d'où nous sortons chacun grandi en tant que musiciens et hommes. De ce projet s'est bâtie une amitié solide, une fraternité que seuls les longues heures de repet acharnee, de studio implacable et de routes interminables en camion dégueulasse peuvent forger. Et même si nos chemins se sont séparés trop tôt, nous ne serions rien sans notre Half-Stach Man.

Merci à nos fans avant tout, et à tout ceux qui nous ont soutenu, en particulier Jehan, avant qu'Apathia ne s'arrête également. Merci à tous les groupes et amis rencontrés le long de la route, ce fut un plaisir absolu de partager la scène. Merci à tous les promoteurs, toutes les associations et individus qui se bougent le cul pour faire vivre une scène dont on connait de plus en plus les difficultés post-COVID. Nous tenons à saluer en particulier Amaury Sauvé, Niko Kvass et Noiser, Sorin Nastase, Daniel Markovits, Éric Cooney et En veux tu en v'là, sur lesquels nous avons toujours pu compter.

Tous nos albums sont désormais à prix libre sur https://zaprudertheband.bandcamp.com.

Soutenez votre scène, achetez des disques, allez aux concerts !

Amour éternel,
Zapruder

Archivé Archivé

Cette discussion est archivée, il n'est plus possible d'y laisser de commentaires.

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.

Partager: facebook blogmarks yahoo

Pas encore de commentaires

Index Revenir en haut de page