Posté par Team W-Fenec.
Modéré le 07/04/2014 à 22:49.
MOPA - The Red SessionsMOPA : the end (?) - 07/04 22:49

Milka quitte My Own Private Alaska mettant du même coup un terme à l'histoire du groupe (qui avait un nouvel album dans ses cartons), du moins sous sa forme actuelle.

Le communiqué officiel est dans la suite... [plus d'infos]

"Voilà le truc : j'ai décidé d'arrêter MOPA.
Le trio -Yohan, Tristan, Matthieu- c'est fini.

Je garde une grande fierté de l'accomplissement artistique auquel nous sommes parvenu. Je garde des moments inoubliables d'exultation musicale, de Los Angeles à Moscou en passant par Vigo, Kiev ou Pékin. Des moments durs qui vous marquent un homme à vie : les kalachnikovs de la douane ukrainienne, le froid historique de Porto en hiver, les 8 heures de queue en Lituanie. Je garde ou mon estomac garde le souvenir des breuvages les plus improbables offerts par les autochtones, de l'alcool de riz chinois à la vodka allemande arrangée à l'ail... Je pourrais continuer pendant des heures.

J'ai toujours fait de la musique pour des émotions, du fun, de l'excitation, des rencontres, des voyages. Je chante aussi par nécessité sûrement. Par besoin d'expression. Pour me sentir vivant. Pour faire avancer des projets qui tiennent à coeur. Pour vivre avec mes collègues des moments d'union forte, d'altruisme, d'abnégation, de plaisir, d'empathie, de blagues belges, de cohésion mentale où les égos s'oublient et forment un tout. La musique doit rester quelque chose de simple, de sain, et de positif. Même dans l'expression d'une musique dure comme celle de MOPA. A partir du moment où certaines de ces conditions humaines ne sont pas réunies et que le quotidien du groupe vous provoque plus de souffrance que de joie, il faut arrêter. C'est ce que je fais.

Je continuerai à chanter les morceaux de MOPA car j'aime ces morceaux. D'abord dans le cadre de l'action sociale que nous avions initiée : "Transformer le négatif en positif", que je mène à bras le corps depuis plusieurs mois. Cette implication sociale autour de la prévention du mal-être et de l'angoisse, auprès des jeunes, lycéens, collégiens, universitaires, rend toute sa noblesse à la musique et me remplit d'un bonheur profond et d'un sentiment d'utilité primordiale dans notre secteur musical, tellement déconnecté des réalités des fois. L'action continuera donc et les morceaux continueront d'exister. Je les rechanterai peut-être aussi dans d'autres contextes, simplement car je sais la force de ces textes, et leur histoire à eux n'est pas fini. La mienne non plus.
Je salue Tristan et Yohan pour tout ce qu'ils m'ont apporté dans le passé, je veux garder en moi uniquement l'amour et l'amitié qu'on a pu partager ensemble, et leur souhaite le meilleur dans leur quotidien respectif, que ce soit l'aviation civile pour Tristan ou dans le succès mérité de CATS ON TREES pour Yohan. Cette histoire commune de Mopa Officiel s'arrête là, mais j'ai encore beaucoup de paragraphes à écrire dans ma vie.
Faites moi confiance

Je ne vais pas faire une longue liste de tous les gens qui ont oeuvré pour MOPA car elle serait trop longue. Je veux juste saluer Alexis Arickx alias Kertone pour toute sa confiance et son courage.
Merci à toutes celles et ceux, de notre public, de toutes les nationalités, qui m'ont tant donné dans leur amour et leur soutien au travers de ce que je chantais dans MOPA
Thank you, спасибо, Gracias, 谢谢, Obrigado, Дякую,Danke,dziękuje, mulţumesc, ďakujem, etc...
Je ne vous oublie pas et tâcherai de vous rendre la pareille d'une manière ou d'une autre.
Je ne vous dis donc pas adieu mais à bientôt
Matthieu / Milka"

Cette discussion est archivée, il n'est plus possible d'y laisser de commentaires. Archivé

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.

Partager: facebook delicious blogmarks yahoo digg myspace

Pas encore de commentaires

Index Revenir en haut de page