Posté par Throatruiner Records.
Modéré le 26/05/2011 à 12:58.
Plebeian Grandstand - LowgazersLe split du chaos se rapproche - 26/05 12:58

Throatruiner Records vient de dévoiler les détails du 12'' qui verra Plebeian Grandstand croiser le fer avec les ricains de Bone Dance et Divider début juillet. Masterisé par Carl Saff (Coliseum, Rise and Fall...) ce split axé hardcore du chaos sera disponible en vinyle et téléchargement libre via le label d'As We Draw, Birds in Row et Pariso.
[un] Artwork (8 hits)External ] [plus d'infos]

.:Communiqué:.

Trois groupes, trois différentes lectures du hardcore/punk poussé dans ses derniers retranchements, deux continents, une seule politique. Celle de la terre brûlée.

BONE DANCE (Boise, Idaho, USA) est pas tellement du genre à venir faire copain-copain. La dévotion qu'ont ces cinq bruyants branleurs à expédier leur hardcore/sludge du chaos le plus rugueusement possible trouvera écho aussi bien chez GAZA que chez KEN MODE, chez BOTCH que chez CURSED. Joués avec une brutalité aussi punk que massive, "West" et "Conniver" consacrent un peu plus le groupe comme le gros outsider du hardcore sale à la ricaine. Retiens ce putain de nom.

C'est paradoxal, convenons-en, mais plutôt que de diviser pour régner, DIVIDER (Long Island, New York, USA) préfère unir. Unir dans la crasse hardcore bordélique, urgence punk et hargne thrash/hardcore. Ces deux titres consacrent l'arrivée de Chris Tzompanakis derrière le micro, connu pour ses méfaits chez les cultissimes SKYCAMEFALLING à l'aube des années 2000. Leur hardcore vicieux et bestial trouvera preneur chez les nostalgiques de DEADGUY, THE POWER AND THE GLORY ou VISION OF DISORDER; la bande-son de tes séances de boxe à poings nus, en quelque sorte.

Quand à PLEBEIAN GRANDSTAND (Toulouse, France), si le viol auditif à la limaille de fer qu'était "How Hate Is Hard To Define" avait fait hurler "encore" à certains, là c'est sûr, y'aura pas de survivants. Et même si le vomi de larsens et de saturation qu'est "Woe Is Me" ne suffit pas, l'hallucinatoire "Woe Is You" avec sa batterie tribale à la NEUROSIS, ses déflagrations black metal d'une intensité indécente et sa basse bannie à moins de 10000 kilomètres d'Haïti achèveront sans mal le boulot. La première fois que j'ai eu ces titres entre les mains, j'ai eu envie de m'arracher les paupières. Les cinquante fois suivantes aussi.


---------------------------------------------------------------------------

-- TRACKLIST
1 - Bone Dance - Conniver
2 - Bone Dance - West
3 - Divider - Gaïa
4 - Divider - Halios Geron
5 - Plebeian Grandstand - Woe Is Me
6 - Plebeian Grandstand - Woe Is You

Cette discussion est archivée, il n'est plus possible d'y laisser de commentaires. Archivé

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.

Partager: facebook delicious blogmarks yahoo digg myspace

Pas encore de commentaires

Index Revenir en haut de page