Posté par Oli.
Modéré le 20/03/2004 à 11:49.
Festivalssoutien au festival Euskal Herria Zuzenean - 20/03

Le festival Euskal Herria Zuzenean est en danger à cause d'une mairie, tous les détails dans la dépèche, les mails de soutien sont à envoyer à piztu@free.fr. [plus d'infos]

Né voici 8 huit ans à l’initiative des jeunes habitants du Pays Basque, le festival Euskal Herria Zuzenean (« le Pays Basque en direct ») est devenu l’un des festivals références du grand Sud Ouest. Mobilisant chaque année 1.000 bénévoles, ce festival a démontré sa capacité d'organisation, bénéficiant des compliments de la commission de sécurité. Il est devenu une référence comme évènement musical avec la participation de groupes tels que les Fabulous Trobadors, Massilia Sound System, Noir Désir, Zebda, Marcel et son Orchestre, Macka-B, Bad Manners, Sergent Garcia, Fermin Muguruza, Amparanoia, Canta U Populu Corsu, Laurel Aitken, Mass Hysteria, Le Peuple de l'Herbe, Danyel Warro... et bien d'autres. En 2003, il a accueilli une trentaine de formations musicales, et plus de 30 000 personnes sur 3 jours…




Depuis sa création, le festival Euskal Herria Zuzenean a pris comme thème : « l’Eurock des peuples contre la World Company ». Ainsi, c’est un festival indépendant, car non subventionné, qui repose sur une organisation bénévole (plus de 1000 en 2003), et qui œuvre pour la rencontre des peuples, des cultures, et la défense des langues minorisées. C’est une démarche citoyenne, internationaliste et altermondialiste !

Huit ans de fête, de brassage de cultures, de rencontres, bref, un rendez vous désormais incontournable en Pays Basque, et une dynamique qui a permis d’aider de nombreux projets et structures œuvrant dans des domaines aussi divers que l’éducation (lycée et ikastola, écoles en langue basque), la culture (festival Baiona), l’information (Berria, journal en langue basque), l’humanitaire (Projet Bourem), l’économie (Herrikoa, sarl dont le but est d'aider les entreprises à s'implanter en Pays Basque; Arrapitz, qui soutient l'installation de jeunes agriculteurs sur des terres hors cadre familial; Alternatiba, qui a pour but de créer une dynamique autour de produits alternatifs et équitables et qui travaille avec une limonaderie locale pour la fabrication d'un cola équitable basque -EHKA-), la langue (radio Irulegiko Irratia, Seaska, fédération des écoles qui enseignent en langue basque), etc…

Aujourd’hui, le festival Euskal Herria Zuzenean est en péril !

En effet, installé jusqu’à maintenant dans les prairies de Sohatia, prêtées par la famille Amestoy, nous avons décidé d’un commun accord de redonner à ces champs leur vocation première de production fourragères et céréalières et de chercher un nouveau site pour l’édition 2004 et celles à venir.

Après de longues démarches, un accord de principe avait été conclu avec la mairie d’Hasparren en Juin 2003. Le 27 Février 2004, à moins de 4 mois du déroulement du festival, Jacques Coumet, maire UMP d’Hasparren, également candidat sortant sur le canton du même nom, décide, sans l'aval du conseil municipal et de manière autoritaire, l'interdiction du festival Euskal Herria Zuzenean qui devait se tenir initialement les 2,3 et 4 juillet 2004.

Pour justifier son interdiction de dernière minute, M. Coumet prétexte des raisons de sécurité et diffuse une image négative voire insultante de la jeunesse. En effet, à 3 semaines du premier tour des élections cantonales, visant un électorat bien précis, il parle des jeunes comme des perturbateurs bruyants qui boivent et qui se droguent. Cette vision fausse et dégradante à des seules fins électoralistes est intolérable.




A l'heure où l'on crie à la guerre contre l'intelligence, le maire UMP d’Hasparren livre une bataille du même accabit, et met en péril une dynamique locale qui crée et soutien de nombreuses initiatives.

Face à cette censure, nous sommes inquiets pour la dynamique sociale et culturelle du Pays Basque. Ainsi, nous demandons l'appui de toutes les personnes sensibles à cette situation critique.

Envoyez nous un courriel de soutien en indiquant vos noms, prénoms, localité, profession et la structure que vous représentez. Nous sommes aussi ouvert à tout autre initiative qui pourrait nous permettre de dénoncer cette situation...

Merci de votre appui. Nous vous tiendrons au courant des suites de cette situation et de l'actualité du Festival.


******

N'hésitez pas à prendre contact avec nous :

Euskal Herria Zuzenean
07, Coursic karrika
64100 Baiona
tel : 05.59.25.73.03
piztu@free.fr

Archivé Archivé

Cette discussion est archivée, il n'est plus possible d'y laisser de commentaires.

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.

Partager: facebook blogmarks yahoo

Pas encore de commentaires

Index Revenir en haut de page