Zno - Unleashed : Dirt come from the past C'est dans les vieux pots qu'ont fait les meilleures confitures, si je ressors ce vieil adage aujourd'hui, c'est pas pour faire un coming out en lien avec la cougarmania mais bel et bien pour amorcer la présentation du nouvel opus de Zno : Unleashed : Dirt come from the past. Le lascar a décidé de relâcher de vieux démons dans la nature, à savoir des titres issus des deux premiers EPs amalgamés à quelques nouveautés qu'elles soient totalement ex-nihilo ou de plus récentes triturations d'oeuvres déjà existantes.

L'album compile 12 titres qui, si tu es familier de l'univers de Zno, ne te surprendront pas par leur noirceur et leur côté dérangeant, mettant mal à l'aise les esprits les plus sereins et étant capables de retourner les estomacs les plus accrochés. L'opus s'ouvre et se referme avec un remix pour la vieille connaissance qu'est Nic-U, les deux titres sont marqués par la voix de Nicolas et le premier ("Inaudible sounds") enregistre la présence de Manouela et a comme un petit goût de Young Gods. Attention, c'est une entrée en matière en douceur, il ne faut surtout pas faire confiance à ce morceau pour tenter de cerner Zno ! Les autres remixes pour MAD ou Lith donnent le ton rien que par leur intitulé ("Bitch" et "Zeroshima"), celui pour Radar Five ("sPacer") est digne de figurer dans la bande son du prochain Saw (un 8 ème épisode serait dans les cartons car même le jus de Saw VII a rapporté son pesant de pop-corn). Bref, si tu aimes les hangars désaffectés, l'ambiance et le son des scies circulaires, tu vas te régaler ! Personnellement, j'ai moins apprécié le ton de "Limbes" qui contraste avec l'excellent riffing de "FakeTWO" qui lui succède...

Un petit coup d'oeil au tracklisting permet de comprendre que la destructuration et les brisures ne concernent pas que l'artwork et les compositions car le binaire s'invite dans les titres ("3Tech" ou "7hrill"), les majuscules se déplacent ("sPacer") ou les noms scorent au scrabble ("Ulkuyk"). Pas forcément facile d'accés (mais quelle sortie de Zno l'est ?), Unleashed : Dirt come from the past permet de décrasser quelques vieilles pièces rouillées, d'empiler des remixes réalisés pour des amis et d'en présenter d'autres, histoire de ne pas gripper les machines...