Side-project solo de Jason Köhnen (Bong-Ra, fondateur de The Kilimanjaro Darkjazz Ensemble), White Darkness est depuis le milieu des années 2000 une entité doom electronique et futuriste articulée autours de son maître d'oeuvre... et de collaborateurs occasionnels (Hecate aka Rachael Kozak, vocaliste réputée dans les sphères indie et underground du breakcore et du black metal, l'auteur "cyberpunk" japonais Kenji Siratori...). En 2007, le néerlandais livre son premier album avec Nothing, paru chez le label du festival Roadburn et, après avoir alterné les allez-retours entre ses différents groupes et projets, livre la suite de cet album en 2011 avec Tokage, cette fois via Denovali Records (Contemporary Noise Sextet, The Kilimanjaro Darkjazz Ensemble, The Mount Fuji Doomjazz Corporation).