Vive La Void - ST Sanae Yamada, cofondatrice et claviériste de Moon Duo, a profité de son temps libre pour composer son premier album solo éponyme sous le nom Vive La Void, tandis que dans le même temps, son acolyte Ripley Johnson est parti poursuivre l'aventure Wooden Shjips qui a sorti cette année son cinquième album. Lancé en mai par Sacred Bones Records qui abrite déjà Moon Duo mais également Psychic Ills, The Soft Moon ou encore Zola Jesus, ce disque inaugural tente, selon sa génitrice, d'explorer le résidu de mémoire qui subsiste des traces laissées dans la sphère de notre conscience, des endroits, des personnes rencontrées, ce que l'on touche, etc. Le résultat de cette exploration via le spectre sonore des claviers, mène non pas vers une expérimentation imbuvable, mais à des atmosphères hypnotiques qu'on pourrait tenter de décrire comme de la synth-pop se mutant en dream-pop tout en coudoyant le kraut-rock. Son aspect à la fois méditatif, mystérieux, éthéré, et fantomatique par les voix, charme immédiatement et démontre également le talent de Sanae pour le travail de recherche accompli sur la matière sonore et les choix artistiques judicieux. C'est compact, homogène et réussi.