Velcra in the mist Je n'ai pas trouvé de biographie concernant le gorupe, tu pourrais me décrire un peu comment a démarré Velcra ?
Moi et OD, on a commencé à écrire des chansons en 1999. Velcra a commencé à faire des concerts en 2000, et au fil des ans le line-up s'est stabilisé sur 5 personnes, avec Herranen (batterie), Wille Ramon (basse) et DJ Freak (claviers et samples)
En passant, pourquoi le nom de Velcra ?
Le nom ne signifie rien d'autre que notre groupe !

Vous mixez beaucoup de métal et une touche d'électro/indus, quelles sont vos influences principales ?
Nous sommes ancrés dans la musique industrielle, que je définirais comme un mélange de rock et de musique électronique. Au début des groupes comme NIN, Rammstein et Marilyn Manson ont été une grosse inspiration. Nous prennons aussi des influences du métal, comme System of a Down et Slipknot et des musiques électronique comme Prodigy. Maintenant nous nous efforçons de créer une musique qui ne ressemble qu'à nous. L'expérimentation est importante et le sentiment de pouvoir faire tout ce que nous aimons. Les autres groupes nous influences de moins en moins et nous trouvons des idées d'origines totalement différentes comme dans les films, les livres ou les jeux vidéos.

Il y a d'excellent groupes avec des femmes derrière le micro, comme My Ruin/Tura Satana, Guano Apes, Senser, qu'est-ce que vous pensez de ces groupes ?
Pour moi Tairrie B a toujours été une inspiration. J'aime particulièrement le premier album de Manhole, et le Speak and destroy de My Ruin. Mais j'ai pas trop été enthousiasmée par les derniers titres. Senser c'est un vieux favori, Stacked up est toujours un album extraordinaire. Le programmeur de Senser a fait un remix d'un de nos titres sur le premier album. On a joué avec Guano Apes en Finlande et j'ai vraiment aimé le premier album.

Le titre "War is peace" sonne vraiment Orwellien, avec ce double sens antonymique, que pensez-vous de la manipulation des masses et du biais des médias ?
J'étais en train de lire 1984, et au même moment le truc "War against terrorism" et la guerre iraquienne était à son apogée. Les médias sont vraiment l'endroit où les guerres prennent forme de nos jours. Les médias amènent tous ces évènements lointains directement dans ton salon et les transforment en une part de la vie des gens. C'était extraordinaire comment l'Europe était encore divisée encore une fois : Êtes-vous avec les américans ou les terroristes ? L'entière discussion sur la guerre était réduite à une simple rhétorique noir ou blanc, les bons contre les méchants. Je ne crois pas que celà soit aussi simple.

Crois-tu au concept de "volonté prope" ("free will") ?
Bien sûr. Cependant, je pense que la plupart des barrières viennent de l'intérieur, pas d'un état ou d'une force extérieure. La crainte réduit la volonté et rend les gens hostiles et partiaux. Celà prend beaucoup d'efforts pour former tes propres opinions et garder un esprit ouvert. (NdR: voir Nothing à ce propos :-)

Que signifie pour toi, être entre force et destin (Between force and fate)?
Le titre de l'album se réfère au processus de création de cet album. Nous voulions faire un album qui foute une claque, plus lourd et aggressif que ce que nous faisions au début. C'est ce à quoi le terme "force" fait référence. En même temps nous voulions s'éloigner de la pop et être beaucoup plus expérimental et psychédélique, c'est le destin. Le résultat est une musique qui oscille entre force et sort.

Il n'y a pas énormément de groupes finlandais dans le coin, pourriez-vous nous donner quelques noms qui méritent une attention ?
La Finlande est en plein boom en ce moment ! Les plus grand noms récents sont HIM, The Rasmus, Nightwish et Apocalyptica. Sur le front du métal, la Finlande a toujours été active depuis des années avec Children of Bodom, The 69 eyes et Sentenced. Il y a aussi une énorme et vibrante scène électro. Renseigne toi sur Koneisto, le plus grand festival électronique mondial fin juillet.

Vos projets pour le futur ?
La sortie européenne de notre album va nous occuper pour le reste de l'année. Nous prévoyons une tournée européenne pour l'automne et nous allons bientôt commencer à travailler sur de nouveaux titres.

Votre album est protégé par le système "copy-controlled", qui est un truc soit-disant supposé éviter le piratage et qui en fait ne l'évite pas. Certaines personne ne peuvent lire ces CDs (qui n'en sont pas, il n'y pas le logo "Compact Disc Digital Audio" dessus !) dans leurs voitures ou même chez eux sur leur chaine hi-fi (comme moi...). Quelles sont vos opinions sur ce sujet ?
Bien, nous ne sommes pas très enthousiaste d'avoir notre album protégé contre la copie, mais ce n'est pas notre décision. Notre maison de disque, EMI, met en place le système "copy-controlled" sur tous ces albums et il n'y a rien que nous puissions faire contre celà. Je pense personnellement qu'au lieu de contrôler la copie, les maisons de disques devrait se concentrer sur le développement de moyens sur la façon dont la musique est distribuée et consommée. Bien sûr le "copy-controlled" n'empêche pas les gens de copier nos albums. C'est pourquoi les gens qui aiment la musique doivent avoir un comportement responsable. Si vous copiez votre musique, ne vous plaignez pas que toute la nouvelle musique soit de ma pop merdique, et que personne ne fasse plus rien de nouveau et d'excitant. En achetant un CD vous dites à l'industrie quelle est la musique que vous aimez. Si vous ne votez pas, vous obtenez ce que les autres ont votés. Ouais, amène plus de Britney !