indus Indus > Under Kontrol

Biographie > Bouche à bouche

Under Kontrol est un collectif de beat-boxers né de la rencontre de deux membres marseillais de Pure Human Music (Mic Flow et Mister Lips) avec le lyonnais Tiko et le bagnoletais Faya Braz. Ces champions commencent en 2007 par tourner aux côtés de Bionic Breath Makers, un autre quatuor de beatboxers, pour le compte du Human Beatbox Festival. Les quatre garçons finissent champions de France en 2008 puis champions du Monde de beat-box en 2009. Leur nom commence à circuler grâce à quelques premières parties importantes dont celle de Laurent Garnier mais également grâce à une date en Afrique du Sud en 2010. En octobre 2011, Under Kontrol sort son premier album 100% beat-box intitulé 1 qui démontre le talent et la palette sonore incroyable de ces furieux de la bouche.

Under Kontrol / Chronique LP > 1

Under Kontrol - 1 "Vous tenez actuellement dans les mains un album d'art vocal", nous annonce Under Kontrol en guise d'ouverture de leur premier disque. Cette accroche résume à elle seule le contenu de 1, œuvre épatante dotée de vingt titres entièrement réalisés à la bouche, "Strictly from the mouth" peut-on lire d'ailleurs en bas de la pochette. Plus communément appelé beat-boxing, l'art de ces quatre gaillards, champions du monde par équipe en la matière qui plus est, vient faire sa place sur les pages du W-Fenec. Une surprise ? Oui et non car de nombreux groupes ici s'y sont déjà essayé (on pense évidemment à The Roots avec le maître Rahzel) et ont plutôt réussi mais n'en faisaient pas spécialement leur cheval de bataille. Ici, il s'agit d'un savoir-faire unique immanent à Under Kontrol, une véritable osmose entre quatre individus aux compétences variables alliant chant, pastiches, rythmes de tout bord, scratchs et simulations d'instrument et d'effets. Un beau programme de près de trois-quart d'heure où la performance ahurissante va au-delà de la simple démonstration, où la maîtrise parfaite des codes stylistiques jette de la poudre aux yeux. Les titres de 1 passent aisément les genres et démontre ainsi l'ouverture d'esprit de ces beat-boxers de compétition qui font preuve par moment d'humour à l'instar d'un "Au nom du snare" d'humeur ecclésiastique. Qu'elles soient hip-hop, dub, scat-jazz, swing, funk, drum & bass ou électro, les compositions vocales sont bluffantes d'inventivité et ouvrent naturellement la porte à une nouvelle forme d'expression encore trop souvent réservée aux initiés et réduite à un feu d'artifice scénique. Espérons qu'Under Kontrol saura dissuader les amateurs d'instrument d'aller jeter une oreille sur leurs prouesses et in fine de s'intéresser au phénomène du beat-boxing en groupe.