Nous sommes 1996, Justin K.Broadrick, a sabordé Godflesh depuis quatre ans maintenant et se cherche un peu. Multipliant les projets plus ou moins éphémères, il explore différents styles musicaux assez éloignées du magma indus métallique du projet qui l'a rendu célèbre et se lance dans une série de collaborations aussi diverses et expérimentales que variées avec Kevin Martin. Un journaliste et producteur oeuvrant dans des horizons jazzcore, hip-hop industriel et pionnier du dub-step avec Mick Harris (ex-Napalm Death, Scorn) avec lequel Broadrick mettra au monde une flopée d'albums pour 4 projets distincts : God, Ice, Techno Animal et The Sidewinder qui nous intéresse ici. En duo, Martin et celui que beaucoup surnomment alors JKB conçoivent et enfantent deux albums long-formats : Colonized en 1996 et Implant l'année suivante.