Né au début des années 2000, Sigma Octantis s'est stabilisé autour de trois intervenants (guitariste/bassiste/percussions et machines). Après une première période musicale très abrasive, le projet s'est rapidement défait de toute agressivité frontale pour s'orienter vers une musique empruntant désormais à l'aspect mélodique du postpunk, aux perspectives astrales d'une certaine dark ambient et au magnétisme des lignes de percussions ethniques et/ou industrielles.
En 2007, un premier album, Invocations voit le jour par le biais de la structure marseillaise Devine Comedy Records (Lambwool) et est suivi de ans plus tard par Dislocations. Disséminations qui aurait pu constituer le troisième et dernier volet d'un projet initialement pensé comme une trilogie sera finalement le prélude aux dissipations et sort au printemps 2012 via le label OPN Records (Babylon Chaos, Fragment., SicNoise...), également nouvelle "demeure" de Lambwool.