Sébastien Guérive - Omega point La création de la musique d'un film de Science-Fiction, voilà le pitch de cet Omega point, nouveau projet de Sébastien Guérive qui ne s'en contente pas car il crée aussi un show fait d'images et de formes pour donner du relief à ses morceaux électroniques. Le point Oméga est un concept philosophique inventé par Pierre Teilhard de Chardin, c'est à la fois un point de départ, un cheminement et un aboutissement, c'est "le point ultime du développement de la complexité et de la conscience" qui existe déjà, il est la cause comme un objectif. En tout cas, c'est ce que j'en ai compris via Wikipedia. Un concept transcendantal qui laisse grandes ouvertes les portes de la perception et invite à des voyages tant physiques (tant est que l'on puisse rejoindre les différentes étoiles que sont "Bellatrix" ou "Zaurak") qu'émotionnels. Sur ce plan-là, c'est musicalement très réussi car les différentes pistes élaborées par le Nantais nous enveloppent délicatement, les sons ont beau être synthétiques (mis à part quelques passages de guitare signés Manuel Adnot et des bouts de claviers de Laurent Hilairet), ils apportent beaucoup de douceur y compris quand le rythme se durcit ("Adhara"). Car si c'est un film de SF, ce n'est pas spécialement un film d'action, on est davantage dans le contemplatif ou l'introspectif que dans les poursuites X-Wing vs Chasseurs TIE. Je pense que si je faisais du yoga ou de la sophrologie, cet opus aurait largement sa place dans mes oreilles dans ces moments où l'on vise la plénitude.