rammstein herzeleid Herzeleid est un album lourd, très lourd, puissant très puissant. Imaginez qu'un 38 tonnes vous traverse la tête, ça fait mal.
Herzeleid est un pavé, un parpaing plutôt, d'où il est difficile d'extraire des titres. Mis à part le "Rammstein" planant, détonnant, assourdissant qui achève l'album et celui qui l'a écouté jusque là. Mais avant cette apothéose, doit-on préférer les riffs rapides et acérés de "Weisses fleisch" ou ceux de "Laichzeit" ?
Le calme relatif de "Das alte leid" est-il plus enviable que celui de "Seeman" ? Le rythme de "Asche zu asche" ou la lourdeur de "Heirate mich" ? Il n'y a pas à choisir, on prend le tout et même le reste. Dès le premier album, Rammstein a imposé son SON, son STYLE, il sera difficile de faire mieux...
Mais les Berlinois ont relevé le défi et sorti Sehnsucht.