Off World - 1 Mais, bon sang de bonsoir, que m'est-il arrivé dans le ciboulot pour arriver à poser ces lignes sur un artiste aussi incongru que Off World ? Vous allez me dire : "T'en es pas à un près !", et je ne vous donnerai pas totalement tort. Sandro Perri, compositeur/producteur basé à Toronto, sévit depuis 1999 sous différents sobriquets (son propre nom mais surtout Polmo Polpo) et groupes (Barzin, Great Lake Swimmers, The Michael Parks), et s'est fait durant deux décennies une belle réputation à la fois dans le post-rock, l'électronique, la techno, la folk-pop, l'ambient et l'expérimental. Oui, tout ça à la fois, un type qui prend un plaisir fou à exploiter les méandres sonores que ce soit avec des guitares ou en possession de vieux synthés vintages. Sur 1, le premier album de son projet Off World, il met à l'épreuve le minimalisme atmosphérique mêlé d'expérimentations, de déconstructions lancinantes, bref l'anti-addictif par excellence ! Une oeuvre à la spontanéité éclatante, composée presque exclusivement pour la contemplation et l'égarement, qu'il serait dangereux de juger trop vite tant son exploration paraît bien large en comparaison avec sa relative courte durée. Parfait pour les petites oreilles qui aiment l'investigation.