nine_inch_nails_sin_artwork Sin, numéro 4 dans la longue collection des Halo. Seulement 4 titres, à l'inverse de Head like a hole qui voyait tout en (très) grand, mais cette fois, même si le format est plus compact : que du lourd, du très lourd.
Au programme, trois versions du titre "Sin", remixé par Adrian Sherwood et Keith Leblanc, les deux piliers du label On-U Sound (label dub de référence) et Al Jourgensen (Ministry). En mode "Long", "Dub" et "Short", le morceau est trituré dans tous les sens, mais le résultat est éclatant et élève l'art consommé du remix au rang de référence... tout du moins avec les morceaux de Nine Inch Nails. Des remixes électriques et percutants à souhait qui, en s'ajoutant à l'agression sonore "Get down, make love", claquent à la face de l'auditeur. Réorchestration d'un morceau signé Queen, par Trent Reznor, Jourgensen et Sean Beavan, cette cover est un modèle de reprise en mode indus tectonique. Reprendre Queen comme ça, fallait oser, mais au sortir d'un Pretty hate machine qui a explosé à la face du monde, NIN peut se mettre en danger, pire, il aime ça et en jouit encore et encore, jusqu'à l'orgasme. Une nouvelle preuve que, plus qu'un talent de composition ou qu'un effet de mode, le "son" made in NIN, s'enrichit, évolue, se régénère de lui-même, pour finalement se retrouver définitivement à part.