skull vs nic-u split Musicalement, Skull et Nic-U n'ont pas grand chose en commun et pourtant derrière les futs, on trouve le même batteur. Nic-U n'était au départ qu'un projet parallèle, la démo ayant reçu un accueil favorable des critiques, l'expérience a poursuivi son cours et il y a quelques semaines, on a reçu l'advance CD de leur prochaine galette, grâce à ces quelques titres, on peut dire que Nic-U sortira un des meilleurs CDs indés de 2004, mais nous n'y sommes pas encore... Pour nous faire patienter sort ce split CD Skull vs Nic-U qui établit le lien clairement entre les deux groupes pour ceux qui l'ignorait. Deux titres pour chacun des groupes, quatre au total donc avec une alternance pour aérer le split. "Obsession in a red spiral" de Nic-U ouvre les débats, noisy, pop rock, électro, chant en français derrière les effets, rythmes électronisant, la basse et les notes de guitare maintiennent la tension, le chant passe à l'anglais, puis tout s'appaise, la spirale rouge nous a embarqué dans sa descente infernale, excellentissime. Pas évident pour Skull d'enchainer, ils ont donc mis "Purify (both of madness)" en piste 2, la longue intro instrumentale permet de faire la transition vers leur métal lourd et sombre. Harmoniques artificielles, chant Coal Chamberien, le style change mais la tension reste, pesant et oppressant le titre respire sur quelques breaks avant de repartir de plus belle, le riff se meurt et laisse la place à "Illusions (the strenght of symbols)". La guitare rock et enjouée de Nic-U nous change d'air, les rêves de Lou Reed sous exta doivent ressembler à ces illusions troublantes. Vivement l'album... Le split se termine (déjà) avec "6 human puppets" qui s'annonce de lui-même, on retrouve le Skull plus grungy qu'on connaissait, les guitares sont toujours métal mais quelques parties du chant sont plus "rock", le tout reste à ranger du côté obscur de Skull qui lui aussi sortira un album cette album. 2003 se termine avec de beaux espoirs pour 2004...