Nic-U Tout d'abord, le line-up est plutôt changeant... Faut-il considérer Nic-U comme un groupe instable ou un collectif ?
Instable est le mot juste car le line-up change effectivement au gré des envies musicales du moment ! En ce moment il est resserré au minimum, je m'occupe de la guitare, du chant et des samples et MAD de la guitare et du clavier pour des sets intimistes en adéquation avec le dernier album plus atmosphérique. Ce line-up est un peu en contradiction avec les dates précédentes avec un groupe plus rock qui comptait dans ses rangs un bassiste et un batteur. Mais rien n'est exclu pour l'avenir...

D'ou vient cette légende des aigles noirs, rien à voir avec Barbara ?
Il s'agit d'un vieille légende familiale sur le thème de la filiation, qui a donc un rapport avec le renouvellement et la mort.
D'ailleurs je trouve l'album extrêmement lugubre, c'est pour coller à cette légende ou c'est également la transposition d'une réalité ?
L'ombre de la mort plane effectivement sur cette vieille légende, d'où le coté lugubre de la musique. Mais il faut dire que j'ai cette sale habitude dès que je calme le tempo de faire des morceaux plutôt glauques. A part ça je suis bien dans mes baskets je te jure. Mais c'est vrai que j'ai tendance à écrire des morceaux sur des thèmes pas marrants, c'est un peu bateau mais c'est vrai qu'il y a un coté auto-analyse. Mon dégout pour les musiques festives fait le reste...

D'où proviennent les artworks ?
Les artworks du dernier album sont en fait de vieilles reliques moyenâgeuses. Mais sur le premier album Don't disturb the beast c'est Schmittor, un célèbre dessinateur alsacien qui avait réalisé les visus et on avait aussi travaillé avec Orlinda une artiste de Colmar pour le split-CD avec MAD. On n'a pas d'artiste attitré en sommes...

La matière et le graphisme sont également importants pour le "CD", c'est un moyen de lutter contre le piratage ou c'est la volonté de sortir un projet complet ?
J'aime bien travailler sur l'artwork. En général je travaille avec des plasticiens. On essaye alors de proposer des choses un peu classes qui sortent un peu de l'ordinaire. C'est surtout pour les gens qui aiment encore acheter les disques. Rien a voir avec le piratage car le dernier album est disponible depuis peu sur notre site internet (Nic-U.fr.st) en téléchargement gratuit. On travaille d'ailleurs sur un nouveau projet, un 6 titres verra le jour d'ici un mois ou deux. C'est un objet un peu à part avec des illustrations de Judd qui est également bassiste dans MAD, ce sera sous forme de coffret ou de livre.

A ce propos, vous êtes sur MySpace (NicU666) qui est désormais un des principaux moyens de communiquer sur sa musique, et même si on peut "customiser" sa page, ça reste quelque chose de très formaté avec un tas de gadgets assez éloignés de votre univers, ça ne va pas à l'encontre de votre démarche ?
C'est vrai que notre site traditionnel est plus proche de notre univers au niveau esthétique. Mais la fréquentation et le buzz sur Myspace reste une figure de style obligatoire et pratique, il y a même certains professionnels qui l'exigent... et ça reste un moyen sympa de communiquer sur la musique. C'est vrai qu'il y a un coté "on brasse du vent" mais c'est globalement positif.

Nic-U : The old legend of black eagles Nic-U, c'est pas mal de Do It Yourself, y'a pas des jours où t'as envie de tout lâcher ?
Les temps sont durs pour les musiciens ces jours-ci mais Nic-U a trouvé une parade imparable, vu qu'on attend rien de spécial du music-business, on souffre pas trop du manque d'intérêt porté à notre égard. Je dirai que la sphère underground nous convient finalement assez bien et cet état d'esprit nous permet de rester concentrer sur l'essentiel à savoir la musique. Proposer quelques chose d'original est notre priorité et les retours que nous avons, même si ils ne sont pas forcément très nombreux, sont toujours très gratifiants.

Votre originalité provient du mélange de plusieurs influences, tu peux me dire quels artistes tu apprécies ?
Au départ dans ma jeunesse, j'étais très influencé par tout ce qui est métal puis surtout par tout ce qui touche les profondeurs de l'âme : A Perfect Circle, John Coltrane, Neurosis, PJ Harvey, Pearl Jam, Radiohead, QOTSA, Depeche Mode, Johnny Cash... pour les plus connus mais aussi des artistes qu'on a cotoyé récemment comme Kill the Thrill, Thomas Kieffer, ZNO, Hollow Corp.. J'ai un petit faible pour Björk et Nine Inch Nails.

Tu aimerais bosser sur une musique de film ?
Sûr que ça pourrait me plaire !
Dans quel genre...
Stanley Kubrick ça pourrait être bien, mais on n'entend plus trop parler de lui ces derniers temps... Plus sérieusement le cinéma m'inspire beaucoup, parfois plus que la musique. Evidemment des atmosphères étranges et parfois floues correspondent à mon style de zic. Le mystère qui pointe chez Kubrick et Lynch me fascine. Ce qui serait cool dans cette optique c'est de trouver quelqu'un qui soit dans le même genre de délire artistique que moi, genre que ça reste bricolage et artisanal. Bon c'est pas d'actualité pour l'instant mais qui sait...

Merci, tu veux ajouter quelque chose ?
Merci en tout cas pour l'intérêt, c'est cool de pouvoir partager avec des gens comme toi ! Longue vie à votre site qui est un des plus cool et des plus intéressants et qui reste fidèle à l'underground pourvu que la musique soit bonne.