Tout d'abord le line-up atypique du groupe attire l'attention : un batteur qui bat ses fûts (c'est normal et c'est Laurent qui s'en charge), un bonhomme qui bidouille sampleurs et synthés (Cyril) et un bassiste qui chante en la personne de Didier. Voici donc la composition de Mandrac révélée, pour ce qui est de l'historique du trio, il a vu le jour fin 2001 mais ces membres officiaient auparavant au sein de groupes comme Alien Nation, Rubbish Heap ou Substance... L'entité Mandrac a déjà pu partager la scène avec Lab°, Interlope, Meï Teï Shô, Eon Megahertz, bref que du beau monde.
Les talents des différents membres du groupe ne s'arrêtent pas à Mandrac puisqu'ils participent à de nombreuses collaborations (notamment l'album Fundamental foundation de Linkage) et à des projets parallèles comme la composition de musiques originales pour publicités et courts-métrages. Après avoir enregistré 2 démos, le groupe livre en octobre 2004 son premier album : Qwartz.