Lucky Striker 201 : LS201 Après Night room et Cosmognosis, Lucky Striker 201 revient avec un album éponyme sombre et intense. Album téléchargeable intégralement sur le site internet du groupe (comme pour wirksystem) et ne disposant d'aucun support physique à proprement parler, "Music is art. Art is not for sale", le ton est donné, à l'instar de certaines licences Creative Commons, les titres sont gratuits, distribuables mais non modifiables. Après tout, le meilleur moyen de propager sa musique est encore de supprimer les frictions dans les échanges et donc de supprimer supports physiques et rétributions pécuniaires.
Cet opus est intense, prenant à la gorge dès son entrée en matière, "Things are so good" porte son titre avec conviction, Lucky Striker 201 is so good, voix hésitante, haletante, mais guitares assurées et massives, une mélodie simple mais qui tourne à l'obsession, martèlement assassin, montée en puissance orgasmique, les choses prennent une tournure différente sur cet album. Un Skinny Puppy doppé aux hormones, A five senses fist étendu à satiété ou un Alec Empire aspiré dans une spirale moins hardcore, un mur de son ou un barrage de saturation, aidé par une production magnifique, les coups de boutoirs électro-indus du groupe abattent des cloisons d'indifférence et de réticence, pour laisser apparaître des titres blindés, "burnburnburn" et son apparante homogénéité; "Dawn", ses guitares emportées et sa voix calme mettant en place un édificesonore vertigineux.
Melting pot pessismiste, limite nihiliste, -who f*king cares ?-, après un "Insane" concentré et malsain, c'est "K" qui entre en scène, ambiance de film d'horreur japonais, phrasé terminal, ellipses qui s'évanouissent, "K" marquent le pas et embraye avec une guitare accérée, un déluge, un bulldozer digital avançant de front. Cet éponyme de Lucky Striker 201 comportent un nombre impressionnant de pépites sonores, de particules stellaires industrielles, forgées à force de sueur et d'ondes sonores, un album condensé, des titres d'une maturité sonore et d'une assurance musicale impressionante, à ranger très près du mange-disques.