final_promo.jpg Premier "groupe" connu de l'hyperractif Justin K.Broadrick (Fall of Because, Godflesh, Jesu et une bonne quinzaine d'autres...), Final est en réalité le projet solo que l'anglais mène dans son coin depuis 1982, il avait à l'époque 13 ans. Se résumant au départ à des vagues explorations sonores et autres bidouillages électroniques, l'entité Final a pris un peu plus de consistance au fil des années, le succès de Godflesh aidant, alors que Broadrick multipliait les collaborations musicales diverses et variées. Après quelques cassettes vaguement distribuées dans son entourage musical plus ou moins proche, c'est en 1993, que le premier album de Final (sobrement baptisé One) paraît via le label Sentrax avec notamment en guests Nick Bullen (Napalm Death), Paul Neuville (Fall of Because, Godflesh) et Andy Swan (Iroha). Un an et demi plus tard sort en vinyle 2 titres dispo à quelques 1000 exemplaires et baptisé Flow/openings et qui voit notamment la participation de G.C Green (Fall of Because, Godflesh).
L'ambient développé par Final est expérimental à tel point que certains le considèrent comme invariablement léthargique. Justin Broadrick semble alors avoir trouvé son rythme et donne une suite à One, intitulée Two, puis un EP Solaris et un nouveau 2 titres vinyle (Urge/Fail). En 1997, sort un album baptisé The first millionth of a second puis silence radio jusqu'en 2001 où le natif de Birmingham enregistre les premiers titres de Three, qui ne verra le jour qu'en 2006 via Neurot Recordings. Entre-temps, Godflesh a été sabordé par Broadrick himself et l'anglais se partage désormais en Jesu, Grey Machine et Final (et quelques collaborations et remixes divers...). 2007 est une belle année pour le projet Final puisqu'il enregistre 4 nouvelles sorties avec les expérimentaux et partiellement improvisés Infinite Guitar 1/ Infinite Guitar 2 et Guitar & Bass I& II via le label de JKB : AvalancheInc.. En 2008, sortent deux nouveaux efforts : Afar et Fade away.