Side-project commun de Colin Edwin (bassiste de Porcupine Tree) et du saxophoniste/flutiste Geoff Leigh, maître es-musique d'avant-garde (Henry Cow, Mirage...), Ex-Wise Heads est une entité à géométrie variable, plusieurs musiciens dont Rick Edwards (Porcupine Tree lui aussi) y participant au gré des enregistrements et prestations scéniques.
Le groupe voit officiellement le jour en 1997 du côté de Brighton lorsque Geoff & Colin décident de composer, à quatre mains, une musique qui serait potentiellement aux antipodes de ce qu'ils avaient l'habitude de faire dans leurs projets respectifs. Un troisième larron, le percussionniste Julian Franks se joint alors à eux et, après plusieurs années à façonner une identité musicale propre, le groupe enregistre un premier album, Everything is hear, qui restera longtemps dans les tiroirs avant d'être publié confidentiellement. Entre-temps, le groupe redevient duo, en se recentrant sur ses fondateurs, puis de nouveau trio et enregistre alors ce qui sera "officiellement" son premier effort discographique (No grey matter, 2000).
Un peu moins de trois ans passent avant qu'Ex-Wise Heads ne sorte un second disque, Time and emotion study, le groupe se concentrant à cette époque, surtout sur le live. Entre 2006 et 2007, le projet publie 3 efforts, Holding up the sky (2006), l'EP Grounded et Liquid assets, avant de se mettre en retrait relatif... et de refaire surface en 2010 avec Celestial disclosure sorti chez le toujours exigeant Tonefloat (Fear Falls Burning, 3 Seconds of Air, Final...).