indus Indus > Daedelus

Biographie > labyrinthus

Daedelus aka Alfred Weisberg-Roberts DJ, producteur atypique de LA rejoint l'écurie Ninja Tune avec Exquiste corpse son album de électro hip-hop underground. Habitué aux feats, collaborations diverses et remix il revient en 2006 pour un nouveau projet solo Denies the day's demise son album d'électro-libre gorgé de soleil.

Daedelus / Chronique LP > Denies the day's demise

Daedalus : Denies the day's demise Cet album est une tuerie, un truc qui vous prend aux tripes qui vous bloque la respiration dès le début, qui sent le soleil, le brésil et les chaudes nuits d'été. Un mélange complexe de bossa (post-bossa ?) d'électro zen avec clarinette et guitare acoustique ou à l'inverse complètement saccadé, avec des rythmes taillés à la serpe comme le fait si bien un certain Aphex Twin avec "Like clockwork sping" par exemple. Un album foutrement inspirée, charmeur, faussement accessible, varié qui s'écoute en boucle. Ca sonne rétro, la salsa, la bossa, le brésil et le vieux synthétiseur Bontempi. Des samples lives, des reprises d'orchestration ciné "Sunrise" ou "Patent pending" et sa douce petite flûte. Bref énormément de choses à analyser et interpréter, surtout que Denies the day's demise s'enchaîne à vitesse grand V.
Une analyse titre par titre n'est pas la bonne approche à mon sens, tant le travail de thématique et rythmique est complexe. Très difficile de faire ressortir les meilleurs titres de l'album car ils sont tous très bons. Peut être le speedé-live "Sundow" avec sa petite guitare acoustique, et les percus folles au derrière bercé par la douce voix d'Amir Yaghmai. On peut s'attarder aussi sur la berceuse matinale "Vida vida" ou le "Samba legrand" superbement doux ou le très 'Brasil' "Light out" suivi du "Bahia" et son rythme à contre pied. Bref que du gros, du frais, de l'innovant ! Pour finir sur le magistral "Never none the wiser" une petite bombe H à lui tout seul !
On ressort des 15 titres et du monde merveilleux de Daedelus revigoré, souriant avec une seule chose en tête le remettre encore et encore... Un album à conseiller à tout amateur d'électro-libre surtout en cette période de l'année. Ah oui au fait, c'est sortie chez Ninja Tune évidemment.