Bioconflict - Unhealthy Tout comme leur EP, Infighting, passé à la critique quatre ans après sa sortie, Unhealthy se présente quant à lui avec plus de deux ans de retard sur nos pages. La faute à un nombre incalculable de disques reçus (les choix à faire sont quotidiens) par la rédaction qui parfois passent de mains en mains le temps de trouver bon port. Mieux vaut tard que jamais et les gars de Bioconflict, que j'imagine fort sympathiques, me le pardonneront très probablement. Ceci étant dit, quelles sont donc les raisons de parler de ce disque en sachant que l'actualité est toujours prioritaire ? Et bien, tout d'abord, Unhealthy nous replonge plus d'une décennie en arrière et que ca fait toujours du bien que des groupes provoquent un brin de nostalgie chez l'auditeur. La nostalgie en question concerne le métal industriel où plus exactement le mélange de grosses frappes de caisse-claire et d'un son massif de gratte avec une programmation électronique (technoïde, ça marche aussi). Autant dire que ca envoie du lourd et nous ramène directement à ce qu'ont entreprit Fear Factory (la voix sur "Anger" ne trompe guère), Pitchshifter (celui du début des années 90) ou même Prong ("Crawler") par le passé. La seconde raison valant l'écoute se trouve dans l'élaboration des compositions plutôt réussies. Ne cherchant pas la complication, Bioconflict tape dans le mille en trouvant le bon équilibre entre les échantillons et nappes électroniques et l'instrumental métal. Mêlant habilement voix parlées et hurlées, Pascal s'exprime dans une ambiance patibulaire et apocalyptique où la violence et la mélodie se réunissent pour ne faire qu'un. Infighting est une création fortement inspirée de "déjà-vu" ce qui constitue son seul réel point faible. Pas vraiment de prise de risque pour ce disque qui peut-être à double tranchant. Vous l'aurez compris, les personnes en manque d'originalité passeront leur chemin sur cet opus qui aurait surement fait succès dans la première moitié des années 90.