Thomas B. Allemand. C'est à peu près tout ce que l'on peut dire de la biographie de Bersarin Quartett, un projet emmené par... un seul homme et initié depuis 2005-2006. En 2008, l'homme signe chez Lidar Productions, label via lequel il sort un premier album, éponyme, qui met la critique (ultra) spécialisée à ses pieds. Deux ans plus tard, le disque se voit faire l'objet d'une réédition plutôt classe par le nom moins classe label Denovali Records (Heirs, Les Fragments de la Nuit, Mouse on the Keys...).