Il est considéré comme le rappeur le plus incontournable d'Afrique du Sud. Né en 1977 à Soweto, c'est pourtant à Chicago que Kgotso Semela, plus connu sous le nom Ben Sharpa, s'initie durant son adolescence à l'art du flow et de la création de lyrics. Relais d'expression des opprimés, cet artiste revient en Afrique du Sud après la chute de l'Apartheid et fonde deux crews hip-hop que sont Groundworks et Audio Visual. Il commence à se faire un nom dans l'underground Sud-Africain en tant que producteur, MC et freestyler et commence également à partager avec la scène avec des rappeurs internationaux tels que Immortal Technique, Black Thought de The Roots et le londonien Jonzi-D. En juin 2002, Ben Sharpa fonde le label Concentration Camp Publishing en compagnie avec deux compatriotes MCs (Krook'd the War Monga et AK-1) sur lequel il sortira deux albums. En 2007, il sillonne l'Europe où il participe au festival de Glastonbury en Angleterre après avoir été découvert par l'animatrice de la BBC1, Mary Anne Hobbs. En France, c'est Jarring Effects qui le mettra en avant en le signant pour la sortie de son véritable premier album, B. Sharpa à la fin 2009. C'est grâce à l'écurie française qu'il rejoindra R-Zatz sur scène avec K-the-i????.