Articles :

1 2 3 4 5 6 7 8 9

Furia Sound > Furia Sound Festival 2001 (Review Festival) - 11/07/2001

Cette cinquième édition du Furia Sound Festival, odysée musicale dans le val d'Oise, fut un grand moment musical dans la région. Regroupant une trentaine de groupes, du 15 juin au 6 juillet 2001, le week-end du 1er juillet fut le feu d'artifice, le moment fort de ce festival à l'identité originale. L'abbaye millénaire de Maubuisson, où Saintt-Louis y décida sa croisade en 1248, vit débouler à ses pieds, une foule venue en masse lors de ce week-en... > Lire l'article

Dour > Dour 2001 (Review Festival) - 08/07/2001

dour2001 janet adkinsDour 1er jour. Ca commence chez moi, rapides préparatifs, tout ce qui est sur la liste est dans la voiture, c'est parti. Jusque chez Greg, à quelques kilomètres... Deuxième chargement de la voiture. Merde, j'ai oublié mon oreiller, petit détour par la maison pour en choper un des deux et on reprend la bonne route, on ne dormira pas beaucoup, alors autant bien dormir ! Nouvel arrêt, cette fois-ci au milieu du carrefour d'EuraLille pour embarquer S... > Lire l'article

Eurockéennes de Belfort > Eurocks 2001 (Review Festival) - 01/07/2001

eurock 01 : incubusAprès quelques temps d'installation sur le magnifique camping pas encore couvert de boue, Pooly et moi nous nous dirigeons vers le site du festival. Lecteur, si tu n'es jamais allé aux Eurockéennes, saches que pour te former au dur statut de festivalier, tu ne prendras pas la navette qui démarre au camping jusqu'au site (3 kilomètres) comme les 25.454 personnes qui l'attendent, mais tu suivras la voie de chemin de fer qui te dirige vers les scène... > Lire l'article

Sriracha Tour > Sriracha Tour 2 (Review Festival) - 15/05/2001

Sriracha Tour 2 : reunoEpinal toujours. Le chat botté, salle peu adaptée à l'acoustique pour des concerts, témoin privilégié de ce début de tournée itinérante. La salle se remplit doucement quand arrive Buba, régisseur de tournée, sur les planches. Il introduit la soirée qui risque d'être chaude. Elle le sera. Assurément. Black Bomb A déboule on stage. Le groupe a eu peu de balance, on fera avec. Le son est tout de même convenable, et c'est comme à l'accoutumée un set ... > Lire l'article

Sonotone > Sonotone 2000 (Review Festival) - 11/11/2000

sonotone masnadaMadcraft déboule sur scène dans les alentours de 20 heures. Le groupe doit relever le pari/s (!) de chauffer la salle et on peut dire que le contrat est bien rempli. Une bonne partie des 350 spectateurs pour une capacité de 300 places (!) est déjà dans la salle quand les parisiens débutent leur concert. Auteur cette année d'une bonne démo 4 titres, Harissa-Core, les Parisiens nous gratifient d'un bon show où le rock et le hardcore côtoient des pa... > Lire l'article

Devenir > Devenir 2000 (Review Festival) - 01/11/2000

Direction Gauchy donc, pour commencer les réjouissances ! Un autre imprévu nous attend puisque Clearcut ne sera pas là ce soir : les potins racontent qu'ils ont préféré ne pas jouer du tout plutôt que d'être en tête d'affiche. On attend ta version, Stéphane... Nous arrivons donc dans un cadre plutôt surnaturel et vraiment original : des œufs en papier, symboles du festival du devenir, accompagnés de sculptures modernes, genre femmes enceintes en ... > Lire l'article

Iguano Rock > Iguano Rock 2000 (Review Festival) - 07/10/2000

iguanorock 2000Ce sont les Cool Vibes qui ouvrent les débats, huuum, le métal au gros son d'aujourd'hui étant présent en force, c'est donc un petit groupe typé "néo-métal" qui se lance devant une salle encore assez froide et aérée. Ils ne laisseront un grand souvenir que dans leurs mémoires... Ensuite les Valenciennois d'Urban Rage oeuvrent dans un registre similaire, un peu plus fouillé mais aussi un petit peu plus fouillis malheureusement car la qualité du so... > Lire l'article

Sriracha Tour > Sriracha Tour 1 : interview des coupables (Interview) - 01/10/2000

Sriracha Tour 1 : BobAlors que les Lofo viennent de terminer leur balance pour le concert du soir, c'est avec Reuno de Lofo, Bob de Watcha et des membres de Black Bomb A que nous nous installons en plein milieu du hall de la Laiterie dans de sympathiques canapés. Le temps de brancher le micro et l'interview, qui durera plus d'une heure, commence dans une ambiance détendue. Gui de champi : Sriracha est donc une structure de management avec entre autres des groupes de ... > Lire l'article

Sriracha Tour > Sriracha Tour 1 (Review Festival) - 01/10/2000

Sriracha Tour 1C'est à Black Bomb A d'ouvrir les hostilités ! Alors que les membres du groupe semblaient assez réservés au moment de la conférence de presse de l'après midi, c'est avec l'énergie que les 6 Parisiens vont entamer leur show, tout ceci sans complexe et sans inquiétude. Ouvrir pour Watcha et Lofofora n'est pas une chose facile, mais c'est sans compter avec la volonté des parisiens de prouver que le métal vit encore de belles heures en France. Et le ... > Lire l'article

Art Sonic > Art Sonic V (Review Festival) - 29/07/2000

artsonic 5Quartier libre commence les hostilité, c'est "Festipunk" expliquant peut-être les quelques punks qui déambulent. On débarque sur Booby Hatch qui vient de Tours et qui délivre un reggae-ska haut en couleur et en cuivre. Texte engagé, le chanteur à une dent contre le fait d'aller travailler le lundi matin, on le comprend, la grasse mat' c'est meilleur le lundi matin quand les autres travaillent. Autre petite chanson sur "Le boss", le style est épur... > Lire l'article

Vieilles Charrues > Vieilles Charrues 2000 (Review Festival) - 20/07/2000

Vieilles Charrues 2000Vendredi 21 juillet Il est 16 heures quand arrive sur scène le groupe Raspigaous. Comme son nom ne l'indique pas, la formation joue du reggae et elle le fait fort bien ! Ils ont réussi le pari de faire réagir le public lors de la première prestation live du festival. Raspigaous est composé de 14 musiciens dont une bonne majorité est d'origine marseillaise, mais rien à voir avec le Massilia Sound System : aux Vieilles Charrues, le groupe, comptant... > Lire l'article

Vieilles Charrues > Un week-end aux Vieilles Charrues (Review Festival) - 20/07/2000

Tout d'abord, le camping : il est légèrement en pente, ce qui permet de pouvoir apprécier sa grandeur et je ne parle là que du camping pour les possesseurs du forfait 3 jours, car il existe d'autres campings proches de celui là... La première caractéristique du camping principal est sa proximité du site : en effet, suivant où l'on est placé dans le camping, on peut admirer la grande scène, et, le matin, le réveil est proposé par… les balances des... > Lire l'article

Dour > Dour 2000 (Review Festival) - 08/07/2000

Dour 2000Jeudi 6 juillet Ce premier jour, ensoleillé, est dédié aux musiques électroniques et c'est Tom Barman (dEUS) qui fait le DJ pour lancer le festival. Rien de passionnant, le public se prélasse dans l'herbe, quelques allumés fluo dansent devant une scène vide. Puis arrivent les Mexicains de Titan et leur musique électronique jouée par de vrais instruments ! Le trio pop électronique est agréable à écouter, mais lassant, heureusement la fin de leur s... > Lire l'article

Eurockéennes de Belfort > Eurocks 2000 (Review Festival) - 04/07/2000

eurocks 2000Vendredi 7 juillet : Holà, une journée rude en reports, décalage, changements d'horaires et de scènes, etc... Oomph retardé, Slayer retardé, A décommandé, Fu Manchu déplacé un vrai parcours du combattant d'essayer de voir le bon groupe au bon endroit. L'équipe du W-Fenec débarque alors que Muse est sur la grande scène. Toutes couleurs dehors, Muse et Matthew Bellamy s'escrime pour bouger le public engourdi par le froid, la scène est monstrueuseme... > Lire l'article

Bizarre Festival > Bizarre 2000 (Review Festival) - 01/07/2000

bizarre fest 2000Tout se déroulait dans une ancienne base militaire anglaise, le cadre était excellent, il y avait 40.000 spectateurs chaque jour. Je n'ai pu pratiquement voir que des concerts sur la scène principale, les deux scènes etant très éloignées et comme il fallait faire un choix... Arrivé un peu en retard le vendredi (300km, ca se fait pas en 5 minutes), le premier concert pour moi, était celui de Placebo, et là, grosse deception. Autant j'aime ce qu'il... > Lire l'article

Tympans Félés > Tympans Félés 99 (Review Festival) - 08/11/1999

tympans félés 99 : godfleshComme d'habitude, la première soirée se déroule à Calais. Aprés avoir décroché Godflesh en tête d'affiche, les organisateurs se devaient de faire honneur à ce monstre de l'indus métal par une programmation dans la même veine. C'est donc avec Jailbird, un groupe calaisien que les hostilités débutent. Jailbird se résume à un chanteur, un guitariste et beaucoup de machines incontrôlées, non pas qu'elles soient mal exploitées mais les programmations ... > Lire l'article

Eurockéennes de Belfort > Eurocks 1999 backstage (Review Festival) - 04/07/1999

shovel fier d'etre suisseSachez que les "conf' de presse" sont dirigés par quelqu'un que j'appellerai le "maître de conférence", il possède un humour assez particulier genre : "Là, tu vas jouer en Espagne, à Benicassim, c'est ma cousine", voilà, ça détend l'atmosphère même si elle n'est guère tendue... Et puis, dés que l'occasion se présente, "L'Est Républicain", le quotidien de la région Est est sujet à moquerie. Faut dire qu'à "L'Est" ils sont spécialisés dans l'évasio... > Lire l'article

Eurockéennes de Belfort > Eurocks 1999 (Review Festival) - 04/07/1999

eurocks 99 : mass hysteriaJeudi 8 juillet Ce premier jour étant orienté métal pour chauffer les fans des Four Horsemen, le groupe qui ouvrait la journée était symboliquement un des principaux inspirateurs de MetallicA, le groupe de King Diamond, Mercyful Fate. Les "vieux heavy metalleux" tentent de transformer la scène territoire de musique en carnaval vaudou mais ils n'attirent qu'une pluie cinglante et les sourires des plus jeunes... Les choses sérieuses commencent avec... > Lire l'article

Eurockéennes de Belfort > Eurocks 98 (Review Festival) - 24/07/1998

eurocks 98 : rammsteinEt les Eurocks 98 s'enflamment. C'est Dolly, et non pas Lautréamont, qui a allumé la mèche, du fameux plus grand festival de "rock" français. Faut dire que le show des Suicidal Tendencies avaient été éteint par le match France/Italie et par un orage terrible. Dolly a assuré un excellent set, bien que pas rassurée par le pogo ravageur qui secoue le chapiteau. Personne ne voulait rester sage. Un interminable et somptueux "Love and money" clôt un co... > Lire l'article

Le rock dans tous ses états > Le rock dans un sale état 98 (Review Festival) - 05/06/1998

15 jours avant le 5 juin, j'achète mes billets pour le vendredi, par correspondance, confiant. Le premier hic survient le lundi précédent le festival, les deftones sont annulés. AAARGH ! Mais bon, par téléphone, on m'assure qu'ils vont être remplacés par un groupe du même calibre, à savoir les Young Gods. Trés bon groupe, mais pas tellement dans la même catégorie que les deftones... Qu'à cela ne tienne, on fait le déplacement. L'après-midi commen... > Lire l'article

1 2 3 4 5 6 7 8 9