Publié le 13/05/2012 à 04:18
Édité le 13/05/2012 à 04:28

Los Disidentes del Sucio Motel Tour #1

03 Mai 2012, il est 13h44. Nous sommes 6 dans un van Renault Master vert étincelant. A ma gauche, la route ; à ma droite 2 mec jouent à "Left for dead" sur XboX et se prennent la tête sur qui passe le premier ; devant, le chauffeur, Rayban sur le nez, concentré; à coté de lui 2 autres gusses, l'un rédige des mails, pendant que l'autre lit un recueil d'interviews de Freddie Mercury. Il fait beau et chaud, malgré les estimations initiales de Météo France, tout avec du Queen dans les tuyaux. Tuer du zombie, sur un tel fond sonore, ça n'a pas de prix. Nous avons dormis 5h cette nuit, après un trajet Prague - Strasbourg nocturne et c'est dans ces conditions que je vais tenter de vous faire partager notre vie en tournée.

Nous sommes tout d'abord partis le 27 avril, lendemain d'une soirée extraordinaire avec l'International Unpluged Rock n' Roll Socitety à la Laiterie (Strasbourg) qui nous laisse encore des étincelles dans les yeux lorsque nous en parlons. Nous avons bossé toute la journée du lendemain pour la plupart d'entre nous. Un boulot qui ne nous passionne pas vraiment, mais qui a l'avantage de nous assurer un confort matériel et de vivre notre passion sans précarité tout en nous donnant quand même le sentiment d'être utiles à la société. 18h30, je passe chercher Billy à son taf et nous traçons retrouver le reste de la troupe pour partir pour Nancy au départ du Super U de Brumath, l'un de nos points de rdv fétiches. Nous jouons ce soir au 915Kafé. Nouvel établissement de la ville ouvert fin d'année dernière et sur lesquels les retours sont unanimement positifs. 2h de route environ pour arriver sur Nancy et 30min de plus rien que pour se garer. On ne connaît que trop bien cette situation. Vous savez, celle qui consiste à parquer un van de 4m de long dans une petite rue à sens unique en plein centre ville. en travaux bien entendu. 3 tours de quartier plus tard, on arrive à se poser devant le bar où Julien vient nous accueillir avec un grand sourire. Nous commençons à décharger le matos pour la première fois. Ce soir, c'est cool, on joue avec A Very Sad Story, groupe de metal local aux sonorités entre Black Label Society et Crowbar bien groovy et lourd, qui nous prête une bonne partie du backline. Petit tour très rapide des lieux et on nous emmène dans un excellent resto de gastronomie de République Dominicaine. Apéro, puis plat unique pour tout le monde, mais la bouffe est tout bonnement excellente et le service plus qu'agréable ! Voilà une très bonne entrée en matière pour cette soirée. L'estomac bien rempli, on retourne à la salle regarder le set d'AVSS. Le son est vraiment bon. Ca joue fort et bien ! Petite pinte d'Affligem fruits rouges bien fraiche et c'est parti pour la première date du tour. Ce soir, nous tentons notre nouvelle disposition de scène. Bobby et moi avons interverti nos places, tandis que Sonny passe clairement en front. Cela nous a paru plus logique, vu l'évolution vocale du groupe sur nos derniers morceaux. En effet, Sonny et moi, sommes désormais plus des chants lead, tandis que Bobby a plus un rôle de backing vocal musclé. Espérons que cette décision soit la bonne.

Des amies et amis ont fait le déplacement ce soir et ça fait toujours plaisir à voir, notamment les Wheelfall, The Nunchaks et les Pretty Deadly. La scène est assez grande, il y a de la place pour le matos, le volume sonore est bon et l'affluence est là ! Déjà une bonne centaine de personnes sont prêtes à se prendre du gros son dans la face avec motivation. Il y a même des gens dans l'escalier qui monte sur la petite mezzanine au dessus de la scène. Yeah plutôt sympa comme config' de salle. 4 coups de charley, et c'est parti pour 45 minutes de stoner rock bien burné. Depuis quelques concerts, nous tournons sur une setlist option pot-pourri de tout ce que nous avons pu enregistrer depuis 4 ans. Des titres de Soundtrack from the motion pictures, du split vinyle East side story et du prochain album à venir. Il commence à faire chaud sur scène et dans le public. On aperçoit des têtes bouger, des cheveux voler et certains se risquent à chanter un peu de yahourt lyrics. "Vous aimez les Beatles ici ?", " . ", "Ok, vous êtes plus Black Sab' je pense", "OUAAAIIIIIS !!!", "Tant pis pour vous, on va la jouer quand même". Fin de set bien énergique et au final, si, ils aimaient bien les Beatles. Comme d'hab !

On glande un peu autour du merch. Ce soir ça vend bien. On écoule les derniers exemplaires du split de notre première livraison. Bordel, mais comment on va tenir jusqu'à Paris ? Est-ce qu'on sera bien livrés à temps chez Mathieu Yassef ? Tant pis, on vend nos propres exemplaires et on improvisera après. Là-dessus on a vraiment merdé ! Partir en tournée pour défendre un split, et n'en avoir presque pas à vendre. PARFAIT ! Chargement du camion, quelques derniers verres et dédicaces d'affiches avec l'équipe des lieux (super sympa!!!) et nous traçons vers Strasbourg, car demain, on joue à la maison !! Il est 4h30 du mat' je me pieute. Bonne nuit.

c'était Francky Maverick pour les Los Disidentes del Sucio Motel. A demain pour la suite...

> Commenter le blog. Tags : ,

Commenter
Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.

Partager: facebook delicious blogmarks yahoo digg myspace

Pas encore de commentaires

Index Revenir en haut de page