rock Rock > Vicki Vale

Biographie > aAqMErias

Si les Mass Hysteria n'avaient pas signé chez Athome, qui sait si nous profiterions aujourd'hui de Vicki Vale ? Ce qui est sûr c'est que Yann (guitariste de Mass Hysteria) et Thomas (chanteur d'AqME) avaient envie de faire autre chose musicalement et qu'il se sont associés à deux habitués des compositions douces, pop et folk pour monter leur nouveau projet : Nick qui joue du piano (et qui chante également dans A.S.) et Olivier (AaRON et ex-Mass Hysteria) à l'enregistrement (à l'été 2007) de ce premier album La vie après l'amour qui sort en mars 2008. Pour ceux qui se demanderaient pourquoi ce nom leur dit quelque chose, Vicki Vale est la journaliste qui est proche de Bruce Wayne et enquête sur Batman (toute ressemblance avec le scénar de SpiderMan est certainement le fruit du hasard...).

Interview : Vicki Vale, Vickinterview (mars 2008)

Vicki Vale / Chronique LP > La vie après l'amour

vicki vale : la vie apres l'amour Chant dépressif et poétique d'un côté, efficacité des rythmiques et des phrases mélodiques de l'autre, on ne devrait pas être surpris par Vicki Vale création de Thomas (AqME) et Yann (Mass Hysteria) mais ils nous prennent à contre-pied avec un projet pop-folk où le piano joue un rôle primordial, et si le travail de Nick (avec A.S.) est moins connu, il est évident que lui aussi apporte beaucoup à Vicki Vale. A commencer par sa propre identité, la tonalité de l'ensemble fait presque oublier que c'est bien Thomas qui chante... Vicki Vale n'est pas une addition de noms, c'est la fusion de différents talents avec un objectif clair : écrire de belles chansons. Aux qualités des membres du groupe, il faut ajouter celles d'Olivier (AaRON) qui aux rayons guitare/piano/arrangements n'est plus un débutant et sait ce qui fait mouche.
Le piano délicat sait aussi renforcer les notes de la guitare acoustique, il colore Vicki Vale d'une teinte pastel qui adoucit les thèmes abordés (les éternels problèmes relationnels dans un couple). La vie après l'amour se veut musicalement réconfortant, la majorité des accords vont de l'avant ("Dans une autre vie", "Erotique") quand les textes dressent un état des lieux peu réjouissant (Le chat vivra sa dernière vie bien plus heureux sans moi sur le très beau "Les 9 vies du chat", Nous sommes tristes ensemble "Ouvre les yeux"...) et la photo de l'artwork incite peu à la fête... Ainsi Vicki Vale est à la fois source de détresse et épaule chaleureuse et malgré une formule trio sans batterie, jamais on ne s'ennuie dans ce ciel gris où règnent les intempéries, quand ce n'est pas la guitare ou le piano qui sont à la relance, on découvre une voix jolie féminine ("Ensemble"), des arrangements d'instruments à cordes ("La pluie et le beau temps") voire les deux ("Ouvre les yeux").
A part l'enragé "Troubles", aucune de ces compositions ne trouverait aisément leur place sur un album d'AqME ou de Mass Hysteria, certains fans de ces deux groupes seront forcément déçus par les ambiances de La vie après l'amour mais d'autres, comme moi, se régaleront d'avoir dans les oreilles un nouveau groupe à part entière, un Vicki Vale qui pourrait même séduire un public bien plus large que celui de la sphère métal et étonner pas mal de monde...