together pangea _ bulls and roosters Découverts en live à Dour 2016, la fraîcheur des Together Pangea m'avait plu mais pas de là à creuser davantage leur discographie. Mais c'est avec un petit sourire que j'ai découvert Bulls and roosters dans un courrier, le groupe ayant laissé un bon souvenir. Artwork flashy (ensoleillé diront d'autres), les gars posent à la cool dans un décor old school, les années 70 les inspirent donc à tous les niveaux. Parce que leur rock qui prend dans la pop comme dans le punk selon les tempos est surtout marqué par une certaine insouciance, celle qu'on devait trouver sur les plages californiennes dans les seventies. Nostalgiques, les Américains cherchent à retrouver ces sensations en mettant en avant des mélodies simples et accrocheuses. Pas question de se prendre la tête avec les influences, les tiroirs et les héritages, ici, seul le résultat compte et un résultat qui doit être consommé dans l'instant. Et peut-être oublié l'instant d'après. Parce que s'il faut bien avouer que Bulls and roosters se laisse écouter sans difficulté, il laisse aussi peu de traces dans la mémoire et ne permet pas à Together Pangea de changer de statut, se contentant encore et toujours de "groupe sympa" mais sans plus.