Tang est le personnage principal des histoires que raconte Tang, le groupe. Ils sont nés à l'automne 97 et se sont forgés une personnalité petit à petit. C'est également progressivement qu'ils se sont fait connaître à Lille puis dans tous le Nord-Pas-de-Calais avant aujourd'hui d'attaquer le reste du monde. Le groupe est au départ formé de Xavier au chant et à la guitare, de Bastien à la batterie, de Max à la basse et de Chris à la guitare. Leur premier maxi éponyme est enregistré en avril 2000 aux studios Feeling de Tourcoing, noisy-pop-rock, ce maxi permet de décrocher des dates avec Seven Hate, Carving, Dead Pop Club, Waiting For Better Days, Lunar... Ce premier maxi est très chanté, très rapide, si la batterie est un peu en retrait les mélodies sont mises en avant et les distos électrisent l'auditeur surpris et charmé par les averses "Monica Spears" et "Ruins", le très rock'n'roll "Hutch" et le prennant "Primrose hill". Durant l'hiver 2000, Chris quitte le groupe et est remplacé par Ismael, le combo va prendre une teinte plus émo. Ils abandonnent alors leur set pour s'en construire un nouveau, et ils enregistrent des titres en juin puis décembre 2001 sous la houlette de Luc Guenard. 3 titres sont choisis pour servir de nouvelle carte de visite en attendant un EP plus consistant ...
Ce sera This quietness booms about on the walls like birds in panic en 2003.
En 2004 Ismaël quitte ses comparses pour son boulot, il est remplacé par Sébastien (ex-Klang!!! / ex-Shagma). Le groupe enregistre ensuite un premier "vrai" album : Another thousand days, out of this world, le monde le découvre le 10 mai 2006...