The Sword - Greetings from... Sortir un album live semblait être un passage obligé pour The Sword, au sommet de la vague depuis High country, ils ont donc enregistré tous leurs concerts de la tournée 2016 avec Opeth pour en extraire 9 morceaux et nous les envoyer comme une carte postale. On repassera pour la continuité, la chaleur d'un public et d'un moment particulier puisque l'exercice se résume surtout à des versions live assez neutres. Outre les quelques étirements de rigueur, la vraie différence avec le studio, c'est le son qui est bien moins soigné et si lors d'un concert, on peut se satisfaire d'une saturation ronflante, chez soi, ça fait amateur. Ce Greetings from... est donc à laisser entre les oreilles de ceux qui sont déjà fans du combo et qui voudront des exécutions différentes des titres de High country (dommage d'ailleurs qu'il n'y ait que de l'électrique et donc rien de Low country), Warp riders, un extrait de Gods of the Earth et un autre de Age of winters. Seul petit attrait, "John the revelator", la cover de Blind Willie Johnson, un bluesman texan dont le titre phare a été popularisé par Depeche Mode ou Tom Waits. Maigre pour un combo aussi fabuleux.