rock Rock > Stone Wedge

Biographie > Queens of the stone wedge


Formé en 2004, Stone Wedge est une formation psyché rock progressif évoquant les immenses étendues rocheuses mais étonnamment originaire d'Allemagne. Parce que dans le pays de Goethe, il n'y a pas que Rammstein, Oomph! ou Caliban, SW va chercher ses influences musicales du côté des Kyuss, Black Sabbath et des dieux Pink Floydiens. Après une première démo en 2004, sobrement intitulée Demo, le quartet natif d'Allemagne de l'Est (et Leipzig pour être tout à fait précis) sort son premier EP en 2006, Stranger from right above, un disque de stoner psyché sous acide qui préfigure de ce que sera quelques mois plus tard le trip Desert son, deuxième EP de Stone Wedge qui, en marge de premières parties assurées pour Astrosoniq, Deville ou My Sleeping Karma, prépare son premier album : Titan odyssey.

Stone Wedge / Chronique EP > Desert son


stone_wedge_desert_son.jpg Sur le fil, jouant les funambules au-dessus du Grand Canyon avec l'aisance des cadors du genre, Stone Wedge délivre une musique sous psychotropes, sorte de stoner Floydien hallucinogène et lunatique. Un faux rythme nonchalant, des guitares hypnotiques, une basse délibérément paresseuse et un groove lancinant avant de sortir un peu de la torpeur pour asséner quelques riffs de gratte puissants et incisifs, "Desert son Part I" annonce la couleur d'entre-eux. Les amateurs de rock enfumé et bourdonnant sont en terrain conquis, le trio germanique a érigé le stoner aux influences de Kyuss, Slo Burn et autres Unida au rang d'art. Adepte d'un rock racé empreint de psychédélisme épuré, Stone Wedge dévoile tout au long des cinq morceaux qui composent Desert son [EP], des mélodies rocailleuses et lunaires domptées par un chant discret mais habité ("Bumblebath terrorist"). Jouant comme beaucoup de ses contemporains sur l'aspect parfois répétitif de sa musique ("Hight tide"), le groupe accouche d'une suite de morceaux entêtants et au riffing aussi pesant qu'implacable.
Plus bluesy, "Whiskey prayer" fait simple, court et un peu trop déjà vu pour marquer durablement les esprits malgré une guitare sulfureuse et efficace. A l'inverse, plus réussi, "Desert son Part II", cinquième et dernier titre de cet EP dévoile une facette plus prog/psyché rock de la part d'un groupe qui parvient à trouver sa route parmi des sentiers musicaux déjà largement balisés. En jouant la carte du téléchargement libre, Stone Wedge a également pris le parti d'oser ce que font de plus en plus de groupes, connus (NIN et Team Sleep sont en passe de le faire) ou encore méconnus (Nebra, Empty Look Masses et tous les petites pépites que l'on trouve sur Jamendo), à savoir : mettre une partie de sa musique en téléchargement libre et légal pour faire, efficacement, sa propre promo et amener des gens aux concerts. Plutôt que de vendre des disques inaboutis ou 2 titres sur 13 valent l'écoutent, ces groupes prennent le risque de sortir des EP's faciles à diffuser (gratuité oblige) mais également plus aisément criticable sur le contenu (pour la même raison). Une démarche intègre et louable qui oblige des groupes à faire leurs premières armes avec une qualité professionnelle. Une stratégie sans doute payante que Stone Wedge met aujourd'hui en oeuvre avec talent. A suivre sur un format plus long...

[de] Download Stone Wedge (79 hits)External ]