Sofian Mustang - Back to nowhere On doit bien admettre une chose, les sept Français de Sofian Mustang font preuve d'un véritable savoir-faire dans l'esthétique qu'ils se sont fixés. Chaleureux et riche, ce premier album, à l'artwork très soigné, possède cependant parfois les défauts de ses qualités.
Au risque d'être un peu désobligeant et pas très galant on pourrait dire que la faute en revient trop souvent au travail sur les voix. Ainsi on peut être un peu choqué par le mimétisme entre la façon de chanter d'Élodie et celle de Catherine Ringer (trop flagrant sur « Hey monsieur ») ou par certaines parties/harmonies peu inspirées (« My polish love », « The one on the shore », « Neige ») que le groupe développe pourtant jusqu'à plus soif.
Un certain déséquilibre qu'il faudra que les Sofian Mustang corrigent à l'avenir s'ils veulent devenir réellement percutants. En l'état, et en l'absence de titres forts, on sent qu'on a affaire ici à d'excellents musiciens dont le potentiel reste bridé.