rock Rock > Skirt

Biographie > des jupes de Suisses

Skirt, c'est 4 suissesses dans le vent, élevées à l'air pur. Deux guitares, une basse, une batterie, des bons éléments pour montés un groupe de rock. Formé en 1997, le groupe a derrière lui de nombreuses dates avec Aston Villa, qui les a pris sous son aile, ainsi que des dates en Suisse. Elles ont commencées tard la musique, alors que d'autres sont en pleine période maquillage et drague, elles découvrent ce qu'est une guitare grâce à des potes, et tous les accessoires qui vont avec. Franchement décidées à passer le temps dans un patelin tranquille, elles partent au marché vendre des gâteaux pour acheter leurs premiers instruments. Si leurs gâteaux sont aussi sucrés et candides que leur musique, ils ont dû se vendre comme des petits pains. Leur première apparition publique à lieu au SkatePark de Bulle. Bulle, c'est la bourgade où elles habitent, près de Gruyère. Leur prestation sera une révélation. Avant d'être musiciennes, elles sont avant tout copines, pour le meilleur comme pour le rire. Fraîches et spontanées, voilà ce qui pourrais les caractériser. Skirt pourrait courir par monts et par vaux, que leur amitié n'en souffrirais pas. Faisant passer leurs études avant la musique, elles se donnent un an pour passer leur bac, avant d'envisager quoi que ce soit d'autre. Tout est déjà aller très vite pour elles, une ascension extraordinaire qui doit beaucoup à leur manager qui les dirige d'une main de fer dans un gant de soie. Bien loin d'un mouvement Girl Power dont elles se sentent étrangères, Skirt élève des paroles qui sont là pour accompagner la musique, pas pour faire passer un message. C'est d'ailleurs pour celà qu'elles ont choisies l'anglais comme langue de chant, pour un public francophone. Leur style, qu'elles qualifient de BioRock, serais plutôt affilié à un émo-rock-tendre-core... Elles ont encore beaucoup à apprendre sur les rouages du business, en espérant qu'elles ne s'y rompe pas les os, mais elles ont déjà un potentiel malgré leur jeune âge. L'album s'il y a, sera mémorable.
Malheuresement, Skirt a splitté courant 2001, peut-être que les affres du bussiness les ont repoussées. Dommage, la sincérité et l'émotion de Skirt était magnifique.

Skirt / Chronique EP > 5 temps

Skirt : 5 temps "5 temps", 2 pour rêver, 2 pour penser, le dernier pour apprécier. Un riff carrément pas carré, mais ô combien fatal. S'infiltant, sinueux, avec un grain terrible dans le son. La guitare chancelante, la batterie asymétrique, la basse sobre, le chant qui s'élève tantôt rageur, tantôt décidé, le tout avec une réserve qui lui sont charmant. Claire chanteuse de son état et guitariste à part entière, ajuste son rythme bancal à merveille, sur ces mélodies criardes et sucrées. "Marilyn", riff d'entrée tueur, passage calme et sobre, mélodique voir pop, le refrain réhause le ton. 1er single du groupe, il a tout pour plaire avec son alternance calme/disto, la recette est usée, mais resert ici. Refrain/Couplet, classique... mais idéal pour se mettre en jambes. "L'autre", ahhh ! sa mélodie sucrée, feutrée, duale, et tonale, une intro qui brille de milles feux sous la mer, un riff progressif, que l'on pourrait rapprocher de Virago de ce côté du lac Léman. La bassiste chante de son lyrisme coloré, accompagnant dans cette pièce anthologique, une chanteuse dissimulée derrière sa guitare. L'équilibre est parfait, originale, sublime. Skirt, est un groupe qui ne se prend pas au sérieux, enfin espéront, d'ailleurs, un "Malajusted" bien ajusté dans les oreilles remet les choses en place. Un morçeaux étrange, intime, comme volé. Juste une guitare au son mal réglé et le chant, 1 minute 35 secondes de sincérité, et de musique pure sans froufrou.