Rufus Bellefleur - Tales "Rufus est mort en 1889 en Louisine", ah oui ? Et pourtant.

Julien Cassarino, ça vous dit quelque chose ? Le chanteur de Manimal, Psykup et Simone Choule est revenu en juin dernier avec un nouveau projet, original, intéressant et horriblement jouissif. Dans un album chanté tout en anglais, Youssef Dassouli (Yuz) et notre Julien national nous invitent à passer outre-Atlantique pour découvrir la country comme vous ne l'avez jamais entendu. A la sauce hip-hop cool made by Rufus Bellefleur, bon appétit !
Un coup de feu dans "L'intro", tiens, il y a comme une cohérence qui se dessine. Dans "First blood", le groupe nous tisse une ambiance à la Le Bon, La Brute et le Truand avec du banjo et du rockabilly soutenu par le timbre de voix accrocheur et félin de Julien. On en est à peine à 5 minutes d'écoute et on se délecte déjà de la suite à venir. Spontanément l'univers fait penser à celui de Morris (Lucky Luke) ou de Stephen King (Roland de Gilead dans La Tour Sombre).
Flap ! Le titre "The rendez-vous" nous fait sortir de cet univers à peine exploré pour s'essayer au hip-hop et au one-man-show avec un Julien appuyé par des chœurs en chant clair "It's so wonderful !". Durant un instant, "Drink" me rappelle les basses de Puppetmastaz avec néanmoins des spécificités bien différentes : un orgue gothique, des hurlements dans la nuit et une rythmique inquiétante nous parcourant le dos. Jouissif, les babines s'excitent. Où sommes-nous tombés ? Où sont les Shadows, créatures de la nuit ? Où sont les Hunters, chasseurs de démons ? Qui se cache dans cet album ? Le cinéma d'épouvante n'est pas loin, et l'influence de Rob Zombie flotte sur les morceaux.
Le titre "R.U.F.U.S" quant à lui joue sur l'attitude rap et lascive du titre, "Voulez-vous coucher avec moi ce soir ?" de Lady Marmelade. La parodie surpassant l'original (ouf), ce son de la rue mêlé à la country groovy de Rufus Bellefleur nous fait frissonner de plaisir. Le hip-hop de "All your humanity" et du tube "Tonight the devil is the DJ" est si bon qu'on croirait écouter un groupe du genre avec dix ans d'expérience, et pourtant. Tout est dans le métissage il faut croire. Qui a dit "chacun son style" ?
Cet album est une merveille car bien équilibré et dépaysant. Déjà parce que la country n'est pas un style acclamé en France, et que réussir le coup de maître de la moderniser en la surpiquant de metal, de hip-hop, de groove et d'un chant varié (saturé, sussuré, clair, rapé, etc...) n'était pas gagné d'avance. Filez l'écouter !