Riot Horse - This is who we are Quand, en 2006, Neil Schuttman (jusqu'alors guitariste de Sons Of Tomorrow) décide de monter un nouveau groupe, le Suédois ne pense pas qu'il faudra autant de temps pour trouver trois autres gars pour jouer du "classic heavy rock" ou, pour être plus dans le mood, un stoner bluesy plus chaleureux que le climat local. Après cinq années de tests infructueux, l'équipe est montée et il faut encore trois ans de boulot pour accoucher de cet album, This is who we are (même si Schuttman est le principal compositeur). Forcément, les titres sont bien mûrs, très bien écrits, bénéficient d'arrangements subtils et d'un calibrage réfléchi, peut-être trop d'ailleurs car dans ce registre, un peu plus de gras, de sueur et de tâches de bière ne fait pas de mal. Les parties plus calmes et pointues ("My mountain", "Shine") sont agréables mais restent moins accrocheuses que par exemples "Get your hands up"; "Didn't see it coming" ou "Took my soul away" dont le mojo est bien plus sensible. Au final, l'album est assez sympathique, entre rock, blues, stoner et même une pointe de grunge puisque le chant me fait parfois penser à celui de Chris Cornell (Soundgarden), même s'il n'est pas aussi excitant que d'autres dans ce registre.