Paranoid - Paranoid C'est en 2010 qu'on a découvert Paranoid, le trio lillois étant appelé au pied levé pour remplacer Blend lors du Sequed'In Rock VI. Et l'impression donnée lors de ce concert allait se confirmer avec leur première démo, le groupe était très marqué par Nirvana période Bleach (et l'est toujours si on en croit "Frail" ou "Passionate monkeys", un très vieux titre de leur répertoire) et péchait un peu par un son distordu trop brouillon. Au Studio C&P, Frédéric Pecqueur (Softly Spoken Magic Spells, Human Jail, Mörse, Don Tomasino...) a rectifié la donne avec une production plus audible, notamment quand le groupe laisse passer de belles éclaircies dans son univers assez sombre, on pense alors plus à la beauté vénéneuse d'Alice in Chains ("Am I slowing down?", "Haiku") ou aux premiers émois (pour ce qui concerne des instruments, pas du chant) des Smashing Pumpkins ("Nevermore"). Tout n'est pas parfait sur cet album (certains passages vocaux de "Anytime" que je n'aurais pas mis en premier par exemple) mais, 20 ans après son implosion, ça fait toujours du bien d'entendre des groupes inspirés par le mouvement grunge qui nous procurent donc quelques frissons nostalgiques.