Palms Flashback : printemps 2010, Isis agite le petit landerneau des musiques post-quelque choses métalliques et plus ou moins extrêmes en annonçant sa séparation après 13 ans d'un parcours musical sans faute, quelques albums cultes et toute une génération de groupes influencés par la formation nord-américaine emmenée par Aaron Turner. L'usure du temps, une certaine fatigue créative et des musiciens éparpillés sur des tonnes de projets parallèles diverses et variés (Grey Machine, Jodis, Mamiffer, Red Sparowes, Spylacopa, Zozobra...).

Quelques semaines plus tard, 3 des ses ex-membres (mais pas Turner déjà overbooké ailleurs), soit Aaron Harris, Jeff Caxide et Bryant Clifford annoncent travailler sur un nouveau projet, encore secret, sans nom qui ne sortira dans limbes du studio de répétition qu'un an plus tard. On apprend alors que le projet est réellement sur les rails et après encore quelques semaines d'attente, la nouvelle tombe : Chino Moreno (oui, celui des Deftones, Crosses et Team Sleep) vient compléter le désormais quartet qui a également un nom : Palms. Un label aussi - Ipecac Recordings, la maison de disques (Dälek, Melvins, PHILM, Tomahawk...) co-fondée et gérée par l'inénarrable Mike Patton - et un album en chantier.

Eté 2013, ce premier effort éponyme sort dans les bacs...