rock Rock > Ni

Biographie > Ni queue ni tête

Janvier 2009 : Diatrib(a), un des pionniers français du math-rock annonce officiellement son split, laissant derrière lui 2 EPs en 10 ans. Quelques mois plus tard naît Ni, formation comprenant tous les membres de Diatrib(a) excepté le bassiste remplacé par Benoit Lecomte de JMPZ. Une autre aventure "math-rockienne" plus métallique qui commence avec la sortie d'un EP 4 titres éponyme au début de l'année 2010.

Ni / Chronique EP > Ni

Ni - Ni EP La Bourgogne : son vin, ses cadoles et ...sa complexité musicale. Fraîchement déboussolé mais gentiment remis de 24 minutes de math-rock "in your face", je viens vous présenter Ni. Deux lettres pour un maximum de bruit et de prises de tête. "Encore un égotrip de musiciens !" diront certains, "Du pur génie !", crieront d'autres, Ni ne peut laisser indifférent. Cette formation n'est ni plus ni moins celle de feu Diatrib(a) sans son bassiste, remplacé par celui de JMPZ. Les personnes témoins de l'aventure de ce groupe défunt de math-rock ne seront donc pas vraiment surprises par le degré de folie de Ni. Parce que de la folie, il y en a ! Ce premier EP se manifeste comme la parfaite bande-son d'une course poursuite poussée à l'excès. Vous savez, le genre de scénario alambiqué avec ses rebondissements, son suspens à vous provoquer une catalepsie. Ni baigne donc dans le math-rock, n'est ni trop métal, ni trop free-jazz mais a le sens de l'expression, humoristique par ses titres ("Balafré par une dinde morte", ca ne s'invente pas !), vocale parfois, mais faut tendre l'oreille et bien sûr musicale. Et quel niveau ! Ca sent limite la vétérance là. En même temps, quand on regarde le background des loulous, il n'y a pas de quoi être étonné. Réglé comme du papier à musique, le combo enchaîne les modes cycliques progressifs à la Meshuggah, les défilés de notes à la Lite, tout ça dans une excentricité que l'on reconnaît chez Io Monade Stanca ou Primus dans un tout autre genre. Aux antipodes du formatage artistique, Ni réussit son entrée avec subtilité certes mais avec une jouissance inestimable.