Mr White Noise - Of dust and shade Si c'est en 2014 que Mr White Noise a livré un premier titre ("Lunar park blues"), il aura fallu attendre deux ans de plus pour que le trio emmené par Valentin (ex-Cielo Drive) ne sorte leur premier EP : Of dust and shade. On y retrouve ce tout premier titre où les idées fourmillent car sous des aspects "rock à la cool" entre inspirations post-grunge, stoner et indé, le trio enquille les bons riffs, les ambiances, les breaks et les fausses pistes dans un seul et même titre. Schéma identique pour "Dust" qui s'étire aussi sur plus de six minutes et joue avec les rythmes, les sons et nos sensations comme s'il était plusieurs. Ce n'est donc ironiquement que sur "The errant" que Mr White Noise va droit au but, enfin presque puisqu'on a le droit à une petit dérapage très contrôlé sur la fin du morceau. Bien qu'honorable, la production peut être améliorée (le son des distos mériteraient un meilleur traitement), sinon, on a hâte de découvrir ce que le combo peut nous inventer sur un format plus long que ce quart d'heure.