mogwai_ten_rapid.jpg Compilant les tous premiers enregistrements de Mogwai sur un même CD, Ten rapid est le témoignage en 9 plages des balbutiements prometteurs d'un groupe qui deviendra l'une des formations majeures de la scène post-rock internationale quelques années plus tard. Regroupant les morceaux ne figurant pas sur le premier album du groupe (Young team) et parus sur divers singles (l'EP New paths to Helicon, parts 1 & 2), split CD et compilations entre 1996 et 1997, cet objet est un le témoignage étonnant d'un groupe alors en pleine recherche d'identité musicale et, pourtant déjà, tout et là, ou presque. Certes les âmes chagrines objecteront que le son est loin d'être à la hauteur du talent des natifs de Glasgow, les guitares sont un peu étouffées, la prod un peu trop "cheap", mais ceux qui aiment les objets un peu plus rares, les disques imparfaits où l'on découvre déjà les prémices de quelque chose qui va nous bouleverser, y trouveront sans doute leur compte.
Car n'oublions pas qu'il s'agit des premiers enregistrement des écossais, pourtant déjà sur le chemin de la réussite. Les instrumentations sont déjà savamment travaillées, Mogwai fait preuve d'une maîtrise assez rare pour un groupe encore "débutant". Distillant ses atmosphères avec finesse, pendant qu'il aiguise soigneusement son sens de la mélodie qui viennent titiller affectueusement l'épiderme ("Ithica", Summer"), le groupe berce ses compositions d'un spleen mélancolique et envoûtant ("Helicon") et livre ainsi quelques morceaux à la fraicheur candide et tout simplement désarmante. Mogwai n'en est alors qu'à ses débuts et va évidemment évoluer. Mais nombre de ceux qui connaissent la plupart des oeuvres du groupe s'accorderont sans doute à dire que ce qui fera quelques mois (années...) plus tard la magie du groupe sur CD et en live, est en grande partie déjà présente sur cette compilation de titres pas toujours très connus. Avis aux amateurs...