rock Rock > La Mano Negra

Biographie > La Mano !

Tout le monde, je vous le jure, tout le monde. Tout le monde a au moins chanté un titre de la Mano sous sa douche. Tout le monde connaît ce groupe alternatif des années 80', peut-être le plus excitant de ces années noires pour le rock en France, avec les Ludwig et les Béru. Tout le monde connaît la fameuse main noire qui hante les t-shirt, posters et albums du groupe. Ou alors, c'est que vous avez 2 ans et demi, et là, je ne vous crois pas, car à 2 ans et demi, on ne sait pas lire. En tout cas, merci de ta visite. Donc, voilà, pourquoi parler de la Mano Negra alors que tout le monde connaît par coeur "King Kong five" et autres "Mala Vida" ?

La Mano Negra / Chronique LP > La mano en bref

la mano negra : illegal Et bien parce qu'en ce début de millénaire, alors que les membres de ce groupe culte voguent vers de nouveaux horizons (carrière solo époustouflante pour l'un, Flor Del Fango, P18, Marousse et Popstar pour d'autres), 20 groupes, pardon, 20 putains de groupe de la scène rock et autres de France et pas que de navarre ont décidé, sous la géniale proposition de Big Mama Records de reprendre, à leur sauce, un morceau de la Mano qu'ils affectionnent. ça donne quoi? et bien un joyau de 20 titres par 20 amoureux du groupe qui a fait le tour du monde. Paris, Lille, Saumur, Lorient, toute la France les aime, et moi aussi. Mais ce qui reste géniale, c'est l'engouement qu'a suscité la Mano hors de nos frontières. Alors pas étonnant de retrouver Ska-P (Espagne) et Yuri Buenaventura (Colombie) reprendre"Senor Matanza" tout en puissance pour les premiers et "Mala Vida" tout en finesse et en beauté pour le second. Pour les 18 autres groupes, c'est aussi beaucoup d'émotion et de bonheur qui nous est livré ici. Mention spéciale pour le joli duo Flor Del Fango/Samuel, violoniste de Louise Attaque et de Tarmac pour un superbe "Sidi 'h' bibi". La crème du ska reggae français est bien sur au rendez-vous, avec les Caméléons ("Soledad"), Big Mama ("Bala perdida"), Skunk ("Indios de Barcelona"), les Fils de teuphu, Maximum Kouette, Rude Boy System, Kanjar'oc, Percubaba. Le rock n'est en pas en reste avec la Ruda Salska et sa "Ronde de nuit" à ne pas en trouver le sommeil, et les géniaux, les magnifiques, les puissants Marcel et Son Orchestre avec LE titre de cette compil' hommage, "Noche de accion", et en plus c'est un live. Ouf ! Quand vous aurez fini de danser, il ne vous sera pas interdit d'halluciner avec cet OVNI fusion jungle tout droit venu des Freedom For king Kong qui se devaient de reorchestrer avec leur coeur "King Kong Five", ou bien d'apprécier les reprises des Grimskunk et de M'panada. Dans le genre décalé, il est interessant de retrouver sur ce disque des groupes de chansons festifs (Les Hurlements d'Léo ou les Grave de Grave) et de groupes de chanson non festif cette fois (Les Ogres de Barback réussissent à merveille ce périlleux excercice de la reprise !). Un régal !
Après ses compil' Ska Reggae Party, Big Mama Records vient encore de faire des heureux avec cette galette qui permettra aux vieux inconditionnels de redécouvrir leur groupe préféré par l'intermédiaire d'autres groupes eux aussi nostalgiques de ce fameux bordel qu'organisait chaque soir la Mano, et il fera aussi découvrir aux plus jeunes l'énorme potentiel et la grande influence que la Mano Negra a laissé à travers le monde. 20 très beaux titres, chacun joué dans un registre propre à son interprête, mais ayant un point commun : la conclusion que la Mano Negra était un grand groupe, la Mano Negra savait faire la fête. Sans vous messieurs, un bon nombre de groupes n'auraient jamais vu le jour. Alors, tout simplement, merci...