rock Rock > Los Tres Puntos

Biographie > L3P


Né en 1995 sous l'impulsion de Greg (batterie puis percussions et choeurs), Max (guitare, chant, trombone), Pawal (chant, guitare) et Yann (basse), vite rejoints par Brice (claviers), Los Tres Puntos, dont la composition s'est étoffée petit à petit (l'arrivée des 4 cuivres et d'un batteur), est un des principaux groupes de ska actuels. Dès le départ, la formation veut marcher dans le sillon de la scène punk et rock indépendante (Bérurier Noir, Les Cadavres, Ludwig Von 88, ...) que les membres fondateurs ne rechignent pas à écouter. Mais au lieu de les suivre sur le terrain purement punk, L3P assaisonne abondamment son punk-rock de grosses rasades de cuivres et oriente finalement l'identité musicale du groupe vers le ska. Evoluant en totale indépendance, le groupe donne ses premiers concerts pour enregistrer ses premières démos avant de retourner sur scène et l'effet boule de neige fonctionne. Entre des contributions à de multiples compilations (Stomping with the froggs, Yvelive, Triste capitale, Les oreilles loin du front, Que Skalor, On se bouge citoyens, la trilogie Faites du bruit/Faites plus de bruit/Faites encore plus de bruit, ...) et des dizaines puis des centaines de concerts, Los Tres Puntos sort les albums Aficionados en 2000, Si oh en 2003, 10 ans ferme ! en 2006 et enchaîne à l'automne 2007 avec son Live, rassemblant CD et DVD captés lors des concerts de ces dernières années. L'objet étant sorti en septembre, le groupe a déjà repris la route (un aperçu est disponible lors du passage de L3P à Brainans (déc. 2007)) et commencé à booker l'année 2008. A cela s'ajoute la présence du groupe sur le tribute aux Ludwig Von 88 (Mort aux Ludwig) grâce à la reprise de "Sur les sentiers de la gloire" que Los Tres Puntos n'hésite pas à jouer en live.

Review Concert : Los Tres Puntos, L3P à Brainans (déc. 2007)

Los Tres Puntos / Chronique LP > Live


Los Tres Puntos - Live Après avoir découvert Los Tres Puntos sur scène et en vrai il y a quelques semaines, (cf L3P à Brainans (déc. 2007)) et récupéré à la même occasion ce Live auprès de Max, voilà le temps d'en effectuer un petit compte-rendu après l'avoir scrupuleusement écouté et regardé, et avec en tête encore plein de bons souvenirs de cette soirée.
Outre le livret garni de photos, l'objet est double puisque composé d'un CD et d'un DVD. Avant de s'immerger dans l'ambiance chaleureuse d'un concert de L3P, il est possible d'accéder, sur le DVD, à un documentaire, "D'hier à aujourd'hui". Au programme, une demi-heure d'entretiens avec le quintet à la base du groupe (Greg, Pawal, Max, Yann et Brice) retraçant l'historique de la formation (souvenirs et vidéos d'archives à la clefs) et aussi l'explication d'une farouche volonté d'indépendance, héritée de la scène alternative des années 1980 ("On a décidé qu'on ne laisserait rien à personne qui ne fasse pas partie du groupe" dixit Greg). Fort enrichissant mais à peine trop court à mon goût, le docu est entrecoupé de séquences lives, histoire de mettre l'eau à la bouche. Car le gros morceau à avaler reste bel et bien la prestation scénique du gang. Une trentaine de minutes prise à l'Usine de Genève en 2005 lors du Festival Rude Boy Unity, une poignée de titres choppés au Nouveau Casino de Paris il y a quelques mois à peine ainsi qu'un titre "bonus" ("Le temps passe"), enregistré en 2005 lors du concert d'adieu de Ya Basta à la Maroquinerie (toujours à Paris) constituent les 18 titres proposés sur la galette vidéo. Comme vécu il y a peu, Los Tres Puntos assure à chaque prestation un concentré de vitalité et d'engagement ! Morceaux abreuvés de paroles et choeurs entraînants ("Guapa") ou belles parties offertes aux instruments ("Fire lips"), rythmes soutenus et nerveux ou courtes séquences rocksteady, L3P présente son éventail ska avec toujours la même vigueur. Le DVD recèle quelques plans bien cadrés (il y en a de jolis sur les quatre cuivres et l'ensemble des musiciens vus de profil), permet de voir chaque zicos à l'oeuvre, laisse apparaître fidèlement au concert des interventions intertitres de Max et le son est retranscrit de façon tout ce qu'il y a de plus honnête. Sans oublier que le public, très actif lors de ce type de show, est aussi à l'honneur à diverses occasions.
Et pour continuer d'avoir Los Tres Puntos qui te trotte dans la tête, il y a le CD ! Si la première salve de titres (parmi lesquels "La bataille", "Pas l'armée", "Ciudad bianca" ou "El gringo") est identique à celle du DVD, les sept derniers morceaux sont remplacés par d'autres, enregistrés en 2004 à Talange et en 2006 à Göttingen, afin d'exposer d'autres titres du répertoire du combo. C'est ainsi l'occasion de goûter à "Terre de liberté" ou "Les manchots du social" et de se rendre compte que le groupe évite soigneusement toute linéarité redondante mais conserve quelques soient les circonstance un panache à toute épreuve !
Explosif, militant (liberté, antimilitarisme, critique du capitalisme sont des thèmes que l'on croise) et ensoleillé, un concert de Los Tres Puntos se vit avec lui, en direct. Mais lorsqu'il faut attendre un prochain passage du groupe, il y a ce Live qui permet de patienter ou, pour d'autres, de le découvrir par ce qu'il sait faire de mieux : des concerts !