Los Disidentes Del Sucio Motel - Human collapse Bientôt 10 ans après leur première sortie discographique, on continue de suivre la route de Los Disidentes Del Sucio Motel, et quelques soient les virages qu'ils prennent, plus ou moins serrés, on se retrouve toujours à fond derrière eux. Soundtrack from the motion picture proposait un "mélange de stoner et de heavy/desert rock", Arcane a montré leur capacité à faire du "doom aux volutes psychédéliques", nous voici avec un Human collapse toujours conceptuel (le récit d'une virée du type ce celle qui t'amène au Titty Twister) mais plus métallique que jamais.

Oubliée donc la sensation du sable chaud et celle que la température alourdit le temps, le rythme est plus élevé, les sons plus tranchés et tranchants, et ces nouvelles données, ajoutées aux anciennes, donne encore plus d'ampleur aux compositions du combo qui épate par leur maîtrise avec des pièces de très haute volée telle ce "Decision" qui met tout de suite nos sens en alerte (sens qui le resteront jusqu'au déchirant "5PM Arrival"). Alors parfois, LDDSM calmera le jeu mais que ce soit sur "Community" ou "Rebirth", impossible de penser à du doom, ce sont des promenades très légères qui s'intègrent parfaitement dans Human collapse. Plus incisif et plus heavy à l'image de "Determination", les Strasbourgeois se sont mis en danger et vont sans nul doute remporter ce pari comme les précédents.

Désormais signés sur le label californien Ripple Music (Mothership, Ape Machine, Mos Generator...), Los Disidentes Del Sucio Motel négocie parfaitement son road trip (même si cette fois-ci, l'artwork est moins fouillé), refusant le "sur place", allant toujours de l'avant et pas forcément au gré du vent.